TRAVAUX DE LA LIGNE 2 DU TRAMWAY DE L'AGGLOMÉRATION DE MONTPELLIER

Travaux ligne 2

Étapes des travaux

Journal des travaux

Progression des travaux

Tableau des premières

Archives tracé ligne 2

Archives infos ligne 2

 

Infos réseau

Infos rames réseau

Guide du voyageur

Espace photos

Page d'accueil

Ligne 1

Lignes 3, 4 et 5

 

Extraits du  premier article consacré aux travaux de la ligne 2 paru dans le quotidien Midi Libre le 10 juin 2004 - pages Montpellier

du NORD-EST au SUD-OUEST 

A MONTPELLIER

Avenue de la justice de Castelnau : fin juin à fin 2004. Travaux de déviation de réseaux.

Place du 11 novembre (Corum) : transplantation des palmiers en pépinière et début de travaux de déviation des réseaux humides. Déviation de réseaux sur l'allée de la Citadelle. Les travaux de jonction des lignes 1 et 2 débutent le 15 juillet 2004 pour une durée d'environ sept mois.

Carrefour de l'aéroport International : de début juillet à fin septembre, déviation du réseau de chaleur Serm.

Boulevard de Strasbourg : du carrefour rue du Pont-de-Lattes au square Jean-Monnet, les travaux de déviation de réseaux s'installeront dès fin août.

Rue du Pont-de-Lattes : depuis le 7 juin (note du webmestre,2004), travaux de déviation de réseaux jusqu'à la fin août. (Les travaux ont réellement commencé fin mai 2005).

Gares : de mi-juillet à mi-septembre : démolition du parking des Gares. A partir de fin juin pour une durée de un mois environ : réalisation d'un encorbellement sur le pont de Lattes. Circulation des bus et tramway ligne 1 maintenue. Le trottoir pour piéton est neutralisé.

Avenue de Maurin : Travaux de réalisation du parking provisoire sur les terrains de la Sernam avec mise en service début juillet.

Boulevard Pedro-de-Luna : les travaux de déviations de réseaux se poursuivent. Mi juin : transplantation des palmiers pour conservation en pépinières. A partir de mi-juillet : les gros travaux de déviations des réseaux commenceront du carrefour avenue de Maurin - Pedro-de-Luna jusqu'à la rue de Guillaume-Autignac.

Avenue Villeneuve-d'Angoulême : de l'avenue Pavelet à la rue Bachelard : le 14 juin, enlèvement des arbres, côté droit de l'avenue, pour travaux de déviations des réseaux.

Avenue du Colonel-Pavelet : Carrefour rue Mehul-avenue Pavelet : travaux de déviation de réseaux à partir du 28 juin.

Les étapes de la construction d'une ligne de tramway

(source : http://www.chez.com/tramway2001/interface/caracteristiques.htm)

Auteurs : Adeline Cazalis , Jennifer Palais et Christophe Grunenwald.

En italiques les rajouts de l'auteur du présent site.

Première étape :

Les aménagements de voirie 
Ils permettent de redistribuer l'espace disponible entre trottoirs, piste cyclable, stationnement, plate-forme du Tram, voies de circulation automobile. Ils comprennent aussi l'aménagement d'espaces verts, l'éclairage public et la construction des pôles d'échanges entre les différents moyens de transport. 

 Deuxième étape :

Les travaux préparatoires (pour la ligne 2 ils ont débuté le 14 juin 2004)
Ils consistent d'abord à dévier les réseaux (eau, gaz, électricité, téléphone, assainissement) afin qu'ils demeurent accessibles lorsque le Tram sera construit. D'autres travaux peuvent également concerner la réalisation d'ouvrages d'art (viaducs, passages souterrains, etc...), le déplacement d'équipements ou de mobilier urbain. 

Troisième étape :

La construction de la plate-forme
Elle comprend le terrassement, les fondations, la mise en place de la structure de béton (qui constitue la plate-forme du Tram), puis la pose des voies de circulation du Tram (pose des traverses, soudure et réglage des rails, revêtement de la plate-forme).  Si on excepte la pose d'appareils de voie sur le site du Corum  en octobre et novembre 2004 pour la jonction avec la ligne 1, la première soudure officielle de rails de la ligne 2 a eu lieu le 15 février 2005 avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier.

Quatrième étape :

La mise en place des équipements
Dans cette dernière phase, sont mis en place tous les équipements nécessaires au fonctionnement du Tram : alimentation électrique aérienne, aménagement des quais des stations avec abris, bancs, panneaux d'information, distributeurs de tickets. 
Au terme de ces différents chantiers, de nombreux essais et vérifications portant sur le matériel roulant et les systèmes permettront de s'assurer que tout fonctionne bien avant la mise en service commercial du Tram
le 18 décembre 2006 après deux journées de découverte gratuite les 16 et 17 décembre.

LE JOURNAL DES TRAVAUX

Eric Boisseau  tient à la disposition des personnes travaillant sur le chantier de la ligne 2 des photos souvenirs.

Pour le contacter boisseaueric@wanadoo.fr

dernière info le 17 décembre 2006 (cliquer sur la date)

 

10 juin 2004

Le quotidien Midi Libre donne la liste des premiers travaux dont la plupart débutent le 14 juin 2004. Pour connaître la progression des travaux et les conséquences sur le quotidien des habitants de l'Agglomération rendez-vous sur le site des TAM.

6 septembre 2004

Les travaux de la ligne 2 poussent la Ville de Montpellier à ajouter sur son site internet une rubrique interactive  Circulation  .

Avant d'accéder à cette nouvelle rubrique télécharger Macromédia Flash Player 7 . C'est gratuit.

19 septembre 2004

Les travaux de la ligne 2 entraînent la coupure de la ligne 1 du 19 septembre au 20 novembre 2004, place du 11 novembre au niveau du Corum.

 

Place du 11 novembre le 19/09/2004
24 septembre 2004

Place du 11 novembre, les deux premiers appareils de voies (aiguillages) sont arrivés.

31 décembre 2004

 

En cette fin d'année 2004, les travaux de la ligne 2 ont déjà marqué leurs empreintes entre les futures stations et sur les sites suivants (d'Est en Ouest) : Au niveau du futur pont sur le Lez à l'entrée de Castelnau le Lez, entre Saint Lazare et le Jeu de Mail des Abbés , du côté des Beaux Arts, au Corum, le long du Verdansson avant la future station "Les Aubes", entre "Rives du Lez" et "Place Carnot", entre "Gares" (rebaptisée Gare Saint-Roch par la suite) et "Rondelet", entre "Saint Cléophas" et "Tastavin" (rebaptisée "Mas Drevon" par la suite),  entre Villeneuve d'Angoulême et Les Sabines, et pour conclure, à proximité du futur dépôt des tramways.

Rue de Montasinos le 31/12/2004

Démolition du parking couvert de la gare le 31/12/2004

2 janvier 2005

 

En ce premier mois de l'année 2005, de gros chantiers vont débuter :

- recalibrage des ponts de l'avenue de Maurin et de l'avenue Dubout dès le 3 janvier. Durée des travaux : 12 mois environ.

- construction du pont sur le Lez entre le rond-point Charles de Gaulle à Castelnau-le-Lez et l'avenue de la Justice à Montpellier, à partir du 12 janvier pour une durée de 18 mois environ.

10 février 2005

Si on excepte la dizaine de mètres de voies réalisées au pied du Corum, les  travaux de pose des voies commencent véritablement ce 10 février 2005 le long de l'avenue de la Justice de Castelnau sur une longueur de 280 mètres. Une soixantaine de rails de 18 mètres de long importés d'Allemagne est arrivée sur place le 9 février 2005.

Avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier le 12/02/2005
14 février 2005

Le réaménagement du Pont-de-Sète à la  hauteur de la gare SNCF pour une durée de 14 mois, initialement programmé le 25 janvier 2005, vient seulement de débuter ce 14 février 2005.

15 février 2005

Ce mardi 15 février 2005,  une petite cérémonie s'est tenue sur l'avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier pour marquer le lancement officiel des travaux de pose des voies de la ligne 2.

21 février 2005

Début des travaux tout le long de la nationale 113 sur la commune de Castelnau-le-Lez . Déplacement des réseaux et abattage de 188 platanes bordant la route dans un premier temps.

6 mars 2005

En ce début du mois de mars 2005, la voie unique de liaison, avec le futur dépôt des rames de la ligne 2, a commencé  à être posée le long de l'avenue du Colonel Pavelet.

Avenue du Colonel Pavelet le 12/03/2005
29 mars 2005

Lancement  depuis  peu des travaux de construction du dépôt des tramways "La jeune Parque" .

7 avril 2005

La pose des voies a débuté rue de Montasinos entre les futures stations "Aiguelongue" et "Jeu de Mail des Abbés".

11 avril 2005

Ce lundi matin, 11 avril 2005, les premières traverses ont commencé à être alignées rue Catalan élargie à deux pas de la future station "Rondelet".

3 mai 2005

La première courbe à faible rayon de la ligne a commencé à être posée à l'angle de la rue Catalan et de l'avenue de Maurin.

18 mai 2005

 

A partir du 18 mai 2005 et pour une durée de douze mois, les travaux de la construction de la ligne 2 du tramway  entraînent la mise en voie unique de la RN 113 sur l'avenue de l'Europe à Castelnau-le-Lez,  en direction de Nîmes. Les automobilistes venant du Crès et se dirigeant vers Montpellier sont invités à emprunter une déviation bien fléchée  à partir du chemin du Puech -Saint Pierre.

26 mai 2005

Les rails ont commencé à être posés à deux pas de la future station "Jeu de Mail des Abbés" en direction de la future station "Beaux Arts", le long du plateau sportif du Père Prévost.

28 mai 2005

En dehors du site du Corum, le premier aiguillage a été posé avenue du Colonel Pavelet à cent mètres de l'entrée du dépôt "La jeune Parque".

Aiguillage sur le tronçon menant au dépôt La jeune Parque le 28/05/2005
11 juin 2005

La partie de la rue Jules Ferry située entre le parvis de la gare SNCF et le Pont-de-Lattes fait l'objet de gros travaux. Sur ce futur tronc commun aux lignes 1 et 2, de nouveaux rails viennent d'être posés sur une nouvelle plate-forme d'une déclivité maximum de 7%.

11 juin 2005

 

Du côté du futur "Pont de Septimanie" (lire l'info du 13 octobre 2005), qui permettra à la ligne 2 de franchir le fleuve côtier "Le  Lez", si on regarde depuis l'avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier, il est possible de noter la présence de créneaux appelés à recevoir les deux voies du tramway sur la partie supérieure de l'ouvrage d'art en construction située à gauche.

3 juillet 2005

Un second aiguillage a été posé avant le dépôt "La jeune Parque", avenue du Colonel André Pavelet (lire l'info du 28 mai 2005). De ce fait, trois voies traverseront la chaussée de la rue de la Castelle au niveau de l'entrée du dépôt. Une première à Montpellier.

10 juillet 2005

Quatre appareils de voies ont été posés à proximité de la future station "Sabines". Sur la voie située à gauche sur la photo le premier aiguillage visible permettra aux rames venant de la ville de rejoindre la voie située à droite sur la photo pour se rendre au dépôt "La jeune Parque" ou à Saint-Jean-de-Védas. Toujours sur la voie de gauche, le second aiguillage situé au pied de l'engin de chantier permettra aux rames, qui auront pour terminus la station "Sabines", de revenir sur la voie de droite en direction de Jacou.

Les Sabines le 09/07/2005
19 juillet 2005

Les raccordements de la ligne 2 avec la ligne 1, au niveau de la station "Place de l'Europe" coté bibliothèque municipale, d'une part, et au niveau de la station "Rives du Lez", d'autre part, entraîne l'interruption totale de tout trafic du tramway  sur la ligne 1 entre la station "Gare Saint-Roch" et le terminus "Odysseum" du 18 juillet 2005 au 28 août 2005. Les travaux de raccordements de la ligne 2 et de la ligne 1 se poursuivent au niveau du Pont-de-Lattes et du parvis de la gare Saint-Roch.

8 août 2005

A ce jour, les chantiers de la deuxième ligne de tramway se situent entre le giratoire du lycée Georges Pompidou à Castelnau-le-Lez et le futur dépôt  "La jeune Parque".

13 août 2005

Les travaux de pose des voies ont également débuté au niveau du carrefour de l'Aéroport International au pied de l'Hôtel Mercure (photo).

Les voies ont commencé à être posées sur l'avenue Villeneuve d'Angoulême à deux pas du carrefour de l'avenue du Colonel Pavelet.

Carrefour de l'Aéroport International le 13/08/2005
4 septembre 2005

 

C'est la rentrée. Depuis la dernière info du 13 août 2005, les travaux ont avancé. Ci-dessous, une liste non exhaustive de divers chantiers.

- Les voies ont commencé à être posées  dans la partie la plus étroite de la rue de Substantion, au niveau du garage Renault, entre la future station "Beaux Arts" et la station "Corum". A noter qu'une portion des voies a été recouverte de tout venant et d'enrobé jusqu'à une prochaine fermeture totale de la rue pour finition.

- Les travaux de raccordements avec la ligne 1 du côté de la bibliothèque municipale , de la station "Rives du Lez", du Pont-de-Lattes et de la gare Saint-Roch ont été terminés à temps pour permettre aux rames  du tramway de circuler sur l'ensemble de la ligne 1 (lire l'info du 19 juillet 2005) à compter du 28 août 2005 en début d'après-midi. Toutefois, de grosses finitions restent à réaliser du côté du Pont-de-Lattes.

- Le nouveau tablier nord du Pont-de-Sète est ouvert à la circulation automobile. L'ancien tablier sud du même pont est en cours de démolition.

- Comme annoncé dans le journal du tramway n°12 - juillet 2005 -, les premiers rails ont été posés avenue Pedro de Luna à la hauteur de la résidence Lemasson sur la couverture du cadre en béton canalisant le lit du Lantissargues.

- Un embryon de voies ferrées a été posé à l'entrée du futur dépôt des tramways "La jeune Parque".

17 septembre 2005

 

Les voies ont commencé a être posées au-delà de la future station "Rives du Lez" de la ligne 2 (lire l'info suivante), boulevard des Consuls de Mer, en direction de la future station "Voltaire".

Les voies ont commencé à être posées au-delà de la future station "Lemasson" en direction de la future station "Mas Drevon" (première appellation "Tastavin"), sur l'avenue Pedro de Luna.

La plate-forme de la voie ferrée propriété de RFF (Réseau Ferré de France) située entre le futur triangle des "Sabines" au sud de la station éponyme et la future station "Saint Jean le Sec" est en cours de débroussaillement et des vieux rails ont commencé à être déposés. Pour rappel, la circulation des rames de tramway se fera en voie unique sur ce tronçon jusqu'au terminus "Saint Jean de Védas - Centre".

1er octobre 2005

Depuis la dernière info travaux du 17 septembre 2005 (lire ci-dessus) les travaux de voies ont avancé dans le quartier des Beaux Arts où deux aiguillages sont en cours de pose rue de Substantion. Des voies sont également posées de chaque côté de la future station "Pompignane". A noter la présence de deux appareils de voies rue d'Epidaure à deux pas de la future station "Pompignane".

Que ce soit rue de Substantion, que rue d'Epidaure (photo ci-contre en haut), les appareils de voies permettront à une rame obligée de rouler à contresens sur voie 1 de revenir sur voie 2, dans le sens Jacou - Saint-Jean-de-Védas.

Les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact sont apparus dans l'enceinte du dépôt "La jeune Parque" au niveau du futur garage extérieur des rames de la ligne 2 qui devrait comprendre six voies (photo ci-contre du bas).

Rue d'Epidaure le 01/10/2005

La jeune Parque le 01/10/2005

16 octobre 2005

La pose des six voies du garage extérieur du dépôt "La jeune Parque" a bien avancé.

18 octobre 2005

La première sous-station électrique de la ligne 2 est en cours de construction. Source Midi Libre édition de Montpellier et Grand Montpellier du 18 octobre 2005. Elle est implantée à proximité  de la future station "Villeneuve d'Angoulême" et plus précisément sur la droite de l'accès à la résidence Richemont 1.

22 octobre 2005

Les trois premiers poteaux devant apparemment recevoir une signalisation tramway ont été érigés au niveau de la partie à double voie de la liaison avec le dépôt "La jeune Parque", juste avant la traversée de la rue de la Castelle.

Les cinq premiers aiguillages du dépôt "La jeune Parque" ont été posés (photo ci-contre). Ils donnent accès aux six voies du garage extérieur devant être normalement identifiées sous R1, R2, R3, R4, R5 et R6.

La jeune Parque le 22/10/2005
1er novembre 2005

Les premiers gros travaux ont débuté sur la commune de Saint-Jean-de-Védas, chemin du Rieucoulon, où le petit pont (photo) de la voie ferrée Midi, puis SNCF, puis RFF, vient de disparaître du paysage.

Pont ferroviaire chemin du Rieucoulon à St-Jean-de-Védas le 16/10/2005, quelques jours avant sa démolition.
10 novembre 2005

A quelques soudures près, la pose de la voie unique est totalement achevée entre les Sabines et le dépôt "La jeune Parque". Cerise sur le gâteau, la plate-forme ferrée située le long de l'avenue du Colonel Pavelet vient de recevoir un revêtement constitué par du ballast aux origines volcaniques du  plus bel effet (photo ci-contre) mais peu adapté à la présence de rails à gorge.

Avenue du Colonel Pavelet le 10/11/2005
19 novembre 2005

les travaux de pose des voies ont repris à l'extrémité nord-ouest du plateau sportif du Père Prévost après cinq mois et demi de surplace.

27 novembre 2005

 

Ce dimanche 27 novembre 2005, un survol de la ligne 2 de Jacou à Saint-Jean-de-Védas offre l'aperçu suivant :

- l'emprise de la ligne est piquetée entre le futur terminus "Jacou", face au groupe scolaire Condorcet, et le passage en souterrain précédent le lycée Georges Pompidou, avec à la clé une modification substantielle du paysage dans un proche avenir,

- entre Georges Pompidou et Via Domitia, les travaux de terrassement battent leur plein,

- de la future station "Via Domitia", située sur la commune de Castelnau-le-lez, mais appelée à desservir le collège du Crès, et la future station "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge"), la future plate-forme surplombera la  rocade est jusqu'à l'avenue de Plankstadt sur laquelle le chantier propre à la ligne 2 débute réellement,

-  de la future station "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") jusqu'à une centaine de mètres de la  future station "Charles de Gaulle" à Castelnau-le-Lez,  les travaux de déviation de réseaux se poursuivent tout le long de la route nationale 113,

- au niveau de la future station "Charles de Gaulle" rien n'a bougé,

- au delà de cette dernière station de gros travaux vont bon train avant et après le nouveau pont en construction franchissant le Lez,

 - les premiers rails apparaissent au niveau de la future station "Saint Lazare", mais les voies font du surplace depuis plus de neuf mois déjà, le terrain nécessaire à l'implantation de la future station "Aiguelongue" faisant  l'objet d'une expropriation  longue à se concrétiser,

- du haut de la rue de Montasinos jusqu'au bout de la rue de Substantion les chantiers oscillent entre la préparation de la plate-forme et la pose des voies,

- avant le Corum, des palissades encadrent un site dévoué à des fouilles archéologiques,

- après le Corum et jusqu'au delà de la future station "Les Aubes" seul un initié peut deviner où la plate-forme du tramway prendra place;

- sur la rive située au confluent du Verdansson et du Lez, les rails refont leur apparition,

- les rails poursuivent leur chemin, sauf sur trois mètres environ rue d'Epidaure, rejoignent ceux de la ligne 1 puis s'en séparent pour s'arrêter à quelques mètres de la future station "Voltaire",

- boulevard de Strasbourg les travaux de plate-forme débutent,

- rue du Pont-de-Lattes des bâtiments d'Edf viennent d'être abattus,

- après un nouveau tronc commun avec la ligne 1, depuis le Pont-de-Lattes jusqu'au parvis de la gare Saint-Roch, un embryon de rails est dans l'attente d'un branchement avec les derniers appareils de voies du triangle de la gare,

- au-delà de la gare le chantier du tablier nord du Pont-de-Sète bat son plein tout comme le chantier du "viaduc" édifié en prévision d'un futur parking souterrain à creuser dans l'enceinte de l'ancienne gare des marchandises,

- les rails réapparaissent rue  Catalan et sont sur le point d'atteindre dans un avenir proche la future station "Nouveau Saint Roch".

- après cette future station, le chantier alterne entre préparation de la future plate-forme, établissement de la plate-forme proprement dite, pose des voies... jusqu'à l'avenue du Colonel Pavelet;

- aux Sabines les voies, toutes situées sur un terrain en location (info Louis Ferdinand) , sont dans l'attente d'un revêtement;

- après la future station "Sabines", une voie unique part sur la gauche pour traverser l'avenue du Colonel Pavelet avant de se diriger vers le  dépôt des tramways "La jeune Parque en construction, et une autre voie part sur la droite avant de s'arrêter net pour laisser la place à l'emprise de l'ancienne voie ferrée qui fait actuellement l'objet d'un débroussaillage en règle jusqu'à l'ancien passage à niveau de la route de Sète à Saint-Jean-de-Védas.

- une base de chantiers est installée à la hauteur de la future station "La Condamine".

- sur la portion située entre la future station "Saint Jean le Sec" et le futur  terminus "Saint Jean de Védas-Centre" rien ne laisse encore transparaître, pas même un panneau, que la ligne 2 passera par là en voie unique.

3 décembre 2005

 

La pose des voies est terminée entre la future station "Mermoz"* et la future station commune aux lignes 1 et 2  "Place de l'Europe". La pose des voies est également achevée entre la future station "Rives du Lez" propre à la ligne 2 et la future station "Voltaire".

 * Le nom "Pompignane" devrait être appelé à disparaître afin d'éviter toute confusion dans l'esprit des voyageurs lorsque la ligne 2 sera en service, le quartier éponyme n'étant plus desservi à la suite de l'abandon du projet de  passerelle qui devait être construite au dessus du Lez (lire l'info du 17 mars 2005).

10 décembre 2005

Entre les futures stations "Saint Jean le Sec" et le terminus "Saint Jean de Védas - Centre" le chantier du tramway prend enfin ses marques, mais seulement sur le domaine public constitué par l'avenue de Librilla, en attendant mieux.

17 décembre 2005

Les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact ont été érigés sur l'avenue Villeneuve d'Angoulême entre la rue Gaston Bachelard et l'avenue du Colonel Pavelet, comme également du côté de la future station "Sabines" et le long de la liaison à voie unique menant au dépôt "La jeune Parque". A ce jour les mâts conservent un emballage de protection. Que les contribuables de l'agglomération soient rassurés, son président n'a pas fait appel à l'artiste Cristo pour réaliser cet emballage.

26 décembre 2005

Pour des raisons évidentes d'économies, les mâts supports de ligne aérienne de contact de la ligne 2 ne bénéficient pas de la touche artistique des mâts qui jalonnent la ligne 1. Ils ont fait leur apparition, avant Noël, rue d'Epidaure entre la future station "Mermoz" (Pompignane) et le carrefour de l'Aéroport-International (info : Xavier Raj).

15 janvier 2006

La pose des voies a débuté et bien avancé sur le boulevard de Strasbourg entre les futures stations "Voltaire" et "Place Carnot". Elle a également commencé rue Cugnot au niveau de la future station "Saint Cléophas". Sur l'avenue Villeneuve d'Angoulême les voies sont en cours de pose entre le collège d'enseignement supérieur de la Croix d'Argent et la future station "Villeneuve d'Angoulême".

18 janvier 2006

La pose des voies vient de débuter sur l'avenue du Professeur Léon Vallois à proximité de la future station "Les Aubes" (photo ci-contre).

(Info : Xavier Raj - Photo E.Paris)

Avenue du Professeur Léon Vallois le 21/01/2006
21 janvier 2006

A Castelnau-le-Lez l'emplacement de la plate-forme se dessine entre les futures stations "La Galine" et "Clairval" (photo ci-contre).

RN 113 à Castelnau-le-Lez le 21/01/2006
21 janvier 2006

A Montpellier, les murs de la propriété située à l'angle de l'avenue de la Justice de Castelnau et de la rue du Mas de Calenda sont en cours de démolition. Après un surplace d'une durée de près d'une année*, la pose des voies va pouvoir enfin reprendre d'ici à quelques jours entre la future station "Saint Lazare" et la future station "Aiguelongue" (En fait la pose des voies sera achevée le 17 juin 2006).  *Un record du monde de lenteur dans le genre dont les responsables de l'agglomération et des TAM ne se sont pas vantés à l'occasion de la remise du trophée de l'usage (déplacements et fréquentation) des transports urbains, décerné par le bimensuel "Ville et Transports Magazine" le 17 janvier 2006. Pour l'anecdote, une campagne d'affichage est en cours pour marquer cet événement . Les voyageurs sont représentés par des spermatozoïdes bleus se ruant sur un ovule bleu parsemé d'hirondelles blanches. Par ailleurs, le nom du magazine est écorché "Villes et Transports" au lieu de "Ville et Transports".

Du côté de la résidence Pierre Rouge entre les futures stations "Jeu de Mail des Abbés" et "Beaux Arts", le fronton du plateau sportif du Père Prévost, tout comme un ancien siège du Montpellier Université Club, viennent de disparaître du paysage.

Le triangle de la gare Saint-Roch est enfin terminé. Les deux derniers aiguillages ont été posés. Les premiers coups de pioches pour la création de ce triangle remontent au 30 mai 2005.

A ce jour, dans Montpellier, les voies n'ont toujours pas commencé à être posées entre le nouveau pont sur le Lez et la future station "Saint Lazare", entre la future station "Place Carnot" et la jonction avec la ligne 1 située sur le Pont-de-Lattes, et entre les futures stations "Mas Drevon" et   "Croix d'Argent".

21 janvier 2006

Au dépôt "La jeune Parque" les premiers câbles de soutien de la ligne aérienne de contact sont installés sur les mâts du peigne du garage extérieur des rames (photo ci-contre).

La jeune Parque le 21/01/2006
21 janvier 2006

A Saint-Jean-de-Védas le chantier bat son plein entre la future station "La Condamine", derrière le centre commercial Carrefour, et la piscine Amphitrite. Au delà, seule la chaussée de l'avenue de Librilla est concernée par les travaux.

29 janvier 2006

La pose des voies est enfin terminée entre la future station "Rondelet" et la future station "Nouveau Saint-Roch". Neuf mois ont été nécessaires pour relier les deux futures stations. "Patience... le tramway avance".

L'installation des mâts supports de ligne aérienne de contact a commencé entre le bas de la rue Catalan, à proximité de la future station "Rondelet", et la future station "Mas Drevon".

Les voies du futur atelier couvert du dépôt "La jeune Parque" sont en cours de pose.

2 février 2006

A Castelnau-le-Lez, au tout début de l'avenue de l'Europe ou RD 613 (ex RN 113), la démolition de la pharmacie Martin est commencée. (Info : Xavier Raj)

8 février 2006

 

Cinquante et une semaines après la première soudure de rails sur l'avenue de la Justice de Castelnau,  les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact font enfin leur apparition entre les futures stations "Saint Lazare" et "Aiguelongue".

(Info : Xavier Raj - Photo E.Paris)

Avenue de la Justice de Castelnau le 11/02/2006

11 février 2006

 

Pratiquement un an jour pour jour après le début de la pose des voies, avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier (lire l'info du 10 février 2005), entre la future station "Saint Lazare" et la future station "Aiguelongue", pas le moindre rail ni la moindre traverse n'a fait son apparition à l'est entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Saint Lazare". A l'ouest, entre la future station "Sabines" et le futur terminus "St Jean de Védas - Centre", les rails à gorge du tramway sont stockés au niveau de la future station "La Condamine" en attendant mieux.

A propos de la section "Sabines" - "St Jean de Védas - Centre", selon le quotidien Midi Libre dans son édition Montpellier et Grand Montpellier du 10 février 2006, la voie unique du tramway  sera parallèle à la voie unique du réseau ferré de France (RFF) sur une longueur de 1,3 km (voir la photo 4 ci-dessous), et le tramway serait amené à partager une même voie unique avec les trains d'une desserte fret très hypothétique sur une longueur de 1,2 km.

Les mâts supports de ligne aérienne de contact continuent de fleurir, cette fois du côté de la future station "Mermoz" ou "Pompignane" (voir la photo 2 ci-dessous) et à proximité de la future station "Voltaire".

Ce samedi 11 février 2006, dans le cadre de la campagne électorale du sixième canton de Montpellier, le poste de conseiller général étant devenu vacant à la suite du décès de son titulaire, Monsieur Yvan Velay, une petite cérémonie était organisée à deux pas de la future station "Mas Drevon" pour marquer la dernière soudure de rails sur l'avenue Pedro de Luna (voir la photo 3 ci-dessous).

Sur le peigne du garage extérieur des tramways du dépôt "La jeune Parque" les premières lignes aériennes de contact ont été déroulées.

Entre la future station "Saint Jean le Sec" et le futur terminus  "St Jean de Védas - Centre", le chantier déborde de la voie publique sur une centaine de mètres au-delà de la piscine Amphitrite, mais les propriétés amenées à recevoir le terminus ne sont toujours pas touchées (lire l'info du 29 janvier 2006).

11 février 2006

Le tramway passera par là (11/02/2006)

1) Jacou ? c'est derrière la colline.

Avenue Pedro de Luna le 11/02/2006

3) Avant la cérémonie de la dernière soudure de rails sur l'avenue Pedro de Luna.

Berges du Lez le 11/02/2006)

2) Les mâts des berges du Lez.

Du côté de la future station Condamine le 04/02/2006

4) La plate-forme du tramway prend forme du côté de la future station "La Condamine".

25 février 2006

 

Dans la rubrique Patience...le tramway avance, un an déjà que les premiers travaux ont débuté sur l'avenue de l'Europe à Castelnau le Lez (lire l'info du 21 février 2005)où aucun rail  ne pointe encore à l'horizon. Toujours dans la même rubrique les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact viennent de faire leur apparition rue de Montasinos , entre les futures stations "Aiguelongue" et "Jeu de Mail des Abbès", presque onze mois après le début de la pose des voies, tout comme le long du plateau sportif du Père Prévost, en direction de la station "Beaux Arts", neuf  mois après l'arrivée des premiers rails.

Avenue du Professeur Léon Vallois la pose d'une portion de voies a permis le basculement de la circulation routière en direction de la place du 11 novembre sur une nouvelle chaussée  à double voie, l'ancien itinéraire étant notamment réservé à l'implantation de la future station "Les Aubes". 

Les premiers feux de signalisation tramway à cinq symboles ont été installés au niveau du carrefour de l'avenue d'Angoulême et de l'avenue du Colonel Pavelet non loin de la future station "Sabines" et également  au niveau de la rue de la Castelle  face à l'entrée tramway du dépôt "La jeune Parque". Ces feux ne sont pas encore opérationnels.

Le long de l'avenue de Librilla à Saint-Jean-de-Védas, les travaux vont bon train. La propriété privée située juste avant celle devant accueillir le futur terminus "St Jean de Védas - Centre " vient de perdre une partie de son jardin.

25 février 2006

A proximité de la future station "Sabines", en direction de Saint-Jean-de-Védas, la petite maisonnette du garde barrière située le long de l'ancienne voie ferrée Midi vient de disparaître du paysage pour laisser la place à un futur rond point. Il faut toutefois préciser que les trains de fret ne passaient plus depuis une bonne vingtaine d'années.

Maisonette photographiée quelques jours avant sa démolition (11/02/2006)

2 mars 2006

Neuf mois après le début du chantier sur le Pont-de-Lattes,  les voies dédiées à la deuxième ligne de tramway ont commencé à être posées en direction de la rue éponyme. Ce pont, qui surplombe les voies ferrées  de la gare Saint-Roch coté nord-est,  présente la triple difficulté d'être un point de jonction avec la première ligne de tramway , de comporter une déclivité importante ainsi qu'une légère courbe (lire l'info du 17 mars 2005).

Source Midi Libre édition de Montpellier et Grand Montpellier du 2 mars 2006

4 mars 2006

 

En ce début du mois de mars 2006, le futur terminus "Jacou" vient de recevoir ses deux voies voies en cul-de-sac (voir la photo 1 ci-dessous).

A Castelnau-le-Lez, un dépôt symbolique de rails a été effectué sur  une soixantaine de mètres entre les futures stations "La Galine" et "Clairval", mais les traverses ne sont pas encore sur place (voir la photo 2 ci-dessous).

A Montpellier, en contrebas du nouveau Pont-de-Sète, coté ouest, les mâts supports de ligne aérienne de contact ont été érigés le long de la plate-forme du tramway avant l'arrivée des voies.

A noter une implantation axiale des mâts supports de ligne aérienne de contact, c'est à dire entre chaque voie, entre la future station "Saint Cléophas" et le carrefour de l'avenue Pédro de Luna. Là aussi, les mâts précèdent les voies.

Sur certaines portions de la ligne 2, les deux voies du tramway seront  séparées par une bordure axiale afin d'éviter des traversées de voies intempestives par tous véhicules n'ayant rien à faire sur la plate-forme. Ce dispositif n'existe pas encore sur la ligne 1.

Rappel  : seules les communes de  Jacou, Castelnau-le-Lez, Montpellier et Saint-Jean-de-Védas sont concernées par le tracé de la ligne 2.  Il ne mord pas sur la commune du Crès, la future station "Via Domitia" desservant le collège créssois éponyme devant être implantée sur la commune de Castelnau-le-Lez.

4 mars 2006

Terminus Jacou le 04/03/2006

1) Le futur terminus "Jacou". Un quai sera établi entre les deux voies visibles sur la photo.

Avenue de l'Europe à Castelnau le Lez le 04/03/2006

2) Entre les futures stations "La Galine" et "Clairval", deux jours avant la première pose des voies à Castelnau-le-Lez.

6 mars 2006

Après Jacou (lire l'info ci-dessus), la pose des voies a enfin commencé sur la commune de Castelnau-le-Lez, avenue de l'Europe, entre les futures stations "La Galine" et "Clairval". (Info : Xavier Raj)

9 mars 2006

Le printemps approche. Les mâts supports de ligne aérienne de contact poussent comme des champignons et précèdent désormais la pose des voies (lire également l'info du 4 mars 2006). C'est une nouvelle fois le cas entre les futures stations "Via Domitia" et "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") au-dessus de la future rocade est à la limite des communes de Castelnau-le-Lez et du Crès. (Info : Xavier Raj)

11 mars 2006

 

Une petite cérémonie marquant la première soudure de rails sur le territoire de la commune de Jacou s'est déroulée le vendredi 10 mars 2006 et l'appareil de voie précédant le futur terminus a été posé.

Un intervalle de seize mètres sépare chaque mât support de ligne aérienne de contact érigé au sud de la future station "Via Domitia" sur le territoire de la commune de Castelnau-le-Lez. 

A Castelnau-le-Lez, sur l'avenue de l'Europe, entre les futures stations "La Galine" et "Clairval" les voies ont été posées sur cent cinquante mètres environ et les premières soudures des rails ont débuté.

Apparition d'un mât support de ligne aérienne de contact au sud-ouest de la future station "Croix d'Argent" à Montpellier.

La ligne aérienne de contact sera bientôt déroulée au dessus de la voie unique de liaison à la sortie du dépôt "La jeune Parque", en direction de la future station "Sabines".

Au dépôt "La jeune Parque" tous les appareils de voies ont été posés. Ce dépôt comprendra notamment une station de lavage en cours d'achèvement, un atelier couvert comprenant quatre voies, dont deux sur fosse, une voie jouxtant l'atelier, et un garage extérieur de six voies.

18 mars 2006

 

A la sortie du futur terminus "Jacou", les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact ont été érigés.

Les premiers arbustes de la ligne 2 ont été plantés le long de l'avenue de la Justice de Castelnau entre les futures stations "Saint Lazare" et "Aiguelongue" (info : Xavier Raj).

La pose des voies, hormis quelques soudures, est enfin achevée entre les futures stations "Jeu de Mail des Abbés" et "Beaux Arts", près de dix mois après ses débuts.

Les quais de la future station "Rives du Lez", propre à la ligne 2, commencent à prendre forme. Leur longueur sera de 40m.

Deux appareils de voies ont été installés rue du Pont-de-Lattes. Ces aiguillages permettront de passer de la voie 1  à la voie 2  si le tramway est appelé à circuler exceptionnellement à contre sens sur la voie 1 ou de passer de contre sens sur voie 2 vers un sens normal sur voie 1. La voie 1 est celle qui se dirige vers Jacou. La voie 2 correspond à celle qui se dirige vers Saint-Jean-de-Védas.

La pose des voies est également achevée entre les futures stations "Villeneuve d'Angoulême" et "Sabines". Les premiers rails étaient apparus à la sortie de la future station "Sabine" au cours de la première décade du mois de juillet 2005.

La ligne aérienne de contact est désormais déroulée en dehors du dépôt "La jeune Parque" sur moins de cent mères après la traversée de la rue de la Castelle.

21 mars 2006

 

Treize mois auront été nécessaires pour voir la reprise de la pose des voies sur l'avenue de la Justice de Castelnau, cette fois ci entre le nouveau pont sur le Lez et la future station "Saint Lazare" (info : Xavier Raj). Patience...le tramway avance.

Les mâts supports de ligne aérienne de contact sont en train d'être installés rue de Substantion au-delà de la future station "Beaux Arts" en direction du Corum.

25 mars 2006

 

La pose des voies entre les futures stations "Mas Drevon" et "Croix d'Argent" a débuté par la pose de deux appareils de voies. Comme pour la rue du Pont-de-Lattes, ces aiguillages permettront de passer de la voie 1  à la voie 2  si le tramway est appelé à circuler exceptionnellement à contre sens sur la voie 1 ou de passer de contre sens sur voie 2 vers un sens normal sur voie 1. Rappel : la voie 1 est celle qui se dirige vers Jacou. La voie 2 correspond à celle qui se dirige vers Saint-Jean-de-Védas.

La construction des quais est en cours à la future station "Sabines" où un local technique pour la prise de service des agents des TAM a déjà été construit.

A quelques jours de l'arrivée de la première rame fleurie, au niveau du carrefour de la rue de la Castelle face à l'entrée du dépôt "La jeune Parque", la barre horizontale des feux de signalisation tramway  est allumée.

30 mars 2006

Moins de dix jours après le début de la pose des voies, les mâts supports de ligne aérienne de contact font leur apparition entre le futur pont sur le Lez et la rue Ferran, avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier (lire l'info du 21 mars 2006) (Info Xavier Raj).

2 avril 2006

 

Les mâts supports de ligne aérienne de contact ont fait leur apparition entre les futures stations "Georges Pompidou" et "Via Domitia" (info Louis Ferdinand).

Un coupon de voie de 20 mètres a été posé à proximité du Lycée Georges Pompidou (Info Louis Ferdinand).

La construction des quais de la future station "Voltaire" a débuté.

Selon le quotidien Midi Libre édition Montpellier et Grand Montpellier, page Montpellier Quartiers, rubrique voisinage, du 31 mars 2006, le passage de la ligne 2 situé sur l'avenue de Maurin, entre la future station "Nouveau Saint-Roch" et le nouveau pont qu'enjambe l'avenue de la Liberté, s'avère, semble-t-il, plus complexe que prévu pour des questions de niveau. C'est sous ce nouveau pont qu'est normalement prévue la future bifurcation de la ligne 3 en projet.

La pose des voies est enfin achevée entre les futures stations "Lemasson" et "Mas Drevon". Toutefois les voies de la future station "Mas Drevon" ne sont pas encore posées.

Un appareil de voie de type croisement a été installé à proximité du passage à niveau de l'avenue du Colonel Pavelet. Il permet à la voie du réseau ferrée de France (RFF) de cisailler la voie de liaison du tramway "Sabines" - "La jeune Parque".

8 avril 2006

 

La pose de la voie unique sur ballast classique équipée de rails Vignoles et de traverses en béton a débuté au dessus de la rocade est entre les futures stations "Via Domitia" et "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") sur la commune de Castelnau-le-Lez (photo 1 ci-dessous). L'utilisation de rails Vignoles est une première sur le réseau du tramway de l'agglomération de Montpellier. Elle a l'avantage d'être moins onéreuse que l'utilisation de rails à gorge qui équipent la totalité de la ligne 1 et qui équiperont la plus grande partie de la ligne 2.

Tous les profils de rails avec Wirth Rail .

La pose des voies (rails à gorge) a également débuté entre les futures stations "Centurions" et "La Galine" toujours sur la commune de Castelnau-le-Lez.

A Montpellier, la construction des quais des futures stations "Jeu de Mail des Abbès" et "Beaux Arts" a commencé.

Les mâts supports de ligne aérienne de contact ont fait leur apparition avenue du Professeur Léon Vallois entre les futures stations "Corum" et "Les Aubes", ainsi qu'au sud-est de la future station "Rives du Lez" propre à la ligne 2.

Les quais en construction de la future station "Sabines" mesureront 80 mètres.

Ce samedi 8 avril 2006, un engin venu spécialement d'Italie était en train de meuler les rails à gorge de la voie unique située le long de l'avenue du Colonel Pavelet ainsi que ceux des voies implantées dans l'enceinte du dépôt "La jeune Parque" (photo 2 ci-dessous).

8 avril 2006

Pose de la voie unique au-dessus de la future rocade est. Photo prise le 08/04/2006

1) pose de la voie unique entre la future station "Via Domitia" et l'avenue de Plankstadt à Castelnau-le-Lez.

Meuleuse à l'ouvrage sur les voies de service qui précèdent le dépôt La jeune Parque (08/04/2006)

2) Une meuleuse venue d'Italie intervient sur les voies de service qui précèdent l'entrée du dépôt "La jeune Parque".

22 avril 2006

 

Les mâts supports de ligne aérienne de contact ont fait leur apparition sur l'avenue de l'Europe à Castelnau-le-Lez entre les futures stations "La Galine" et "Charles de Gaulle". Un mât a été érigé juste avant la station "La Galine" quand on vient de la future station "Centurions".

Toujours à Castelnau-le-Lez, la pose des voies avance entre les futures stations "Clairval" et "Charles de Gaulle".

A Montpellier, la construction des quais de la future station improprement nommée "Pompignane" a débuté.

Deux appareils de voies ont été installés à côté du bâtiment du Sernam qui jouxte le nouveau Pont-de-Sète à Montpellier. Comme pour la rue du Pont-de-Lattes, située à trois cent cinquante mètres environ de là, ces aiguillages permettront de passer de la voie 1  à la voie 2  si le tramway est appelé à circuler exceptionnellement à contre sens sur la voie 1 ou de passer de contre sens sur voie 2 vers un sens normal sur voie 1. Rappel : la voie 1 est celle qui se dirige vers Jacou. La voie 2 correspond à celle qui se dirige vers Saint-Jean-de-Védas.

La pose des voies est terminée entre les futures stations "Mas Drevon" et "Villeneuve d'Angoulême".

Ce samedi 22 avril 2006 deux équipes spécialisées dans l'installation de la ligne aérienne de contact s'affairaient entre les futures stations "Sabines" et "Villeneuve d'Angoulême". La mise sous tension de la ligne aérienne de contact est normalement programmée pour le 24 avril 2006 entre le dépôt "La jeune Parque" et la future station "Villeneuve d'Angoulême" (photo 1 ci-dessous).

La pose des voies est sur le point de débuter à la sortie du pseudo triangle des Sabines en direction de Saint-Jean-de-Védas.

Sur le territoire de cette dernière commune, des coupons de voies équipés de traverses et de rails Vignoles sont actuellement stockés  sur quatre niveaux sur la voie RFF (Réseau Ferrée de France) à double champignon au niveau de la future station "La Condamine" et attendent d'être posés au nord-est de cette dernière station.  La pose de la voie unique est imminente sur l'avenue de Librilla où le chantier a été approvisionné en rails à gorge et traverses (photo 2 ci-dessous).

22 avril 2006

 

Intervention sur la ligne aérienne de contact le 22/04/2006

 

1) Intervention sur la ligne aérienne de contact, avenue Villeneuve d'Angoulême à Montpellier.

Avenue de Librilla à Saint-Jean-de-Védas le 22/04/2006

2) Photo prise dix jours avant le début de la pose de la voie unique équipée de rails à gorge, avenue de Librilla à Saint-Jean-de-Védas.

24 avril 2006

En dépit de la présence de quatre équipes spécialisées dans l'installation de la ligne aérienne de contact  entre le dépôt "La jeune Parque"  et  la future station "Villeneuve d'Angoulême" le dimanche 23 avril 2006, la mise sous tension n'était pas encore effective ce lundi 24 avril 2006 à 19h.

La pose de la voie unique a enfin débuté ce 24 avril 2006 à la sortie du pseudo triangle des Sabines en direction de la future station "La Condamine" qui sera située à deux pas de l'hypermarché Carrefour de Saint-Jean-de-Védas.

27 avril 2006

Après Jacou, le 10 mars dernier (lire l'info du 11 mars 2006), c'est à Castelnau-le-Lez que s'est tenue, ce 27 avril 2006, une cérémonie officielle dite de la première soudure de rails sur le site de la future station "Charles de Gaulle".

29 avril 2006

Avec le début des travaux sur le site du terminus "Saint Jean de Védas-Centre" en tout début de semaine, on peut enfin affirmer que le chantier court  aujourd'hui  d'un bout à l'autre de la future ligne 2.

A  la sortie du terminus "Jacou", la petite bourreuse de l'entreprise espagnole Vias est le premier engin autonome à rouler sur les rails Vignoles qui équipent la voie unique (photo 1 ci-dessous). Cette bourreuse est amenée dans les jours qui viennent à effectuer le bourrage du ballast sur toute les sections en comprenant. On la retrouvera du coté de Saint-Jean-de-Védas où la aussi  une partie de la voie unique sera posée sur ballast.

A Castelnau-le-Lez, les voies de la future station "Charles de Gaulle" ont été posées. Les mâts supports de ligne aérienne de contact ont été érigés avant la pose des voies entre cette future station et le nouveau pont sur le Lez dont l'ouverture à la circulation routière est prévue pour la première quinzaine du mois de juillet 2006.

A Montpellier, le chantier a repris au bout de la rue de Substantion à l'intersection avec le quai du Verdanson. De l'autre coté du carrefour les fouilles archéologiques ont pris fin.

Les voies ont été posées sous les trois ouvrages d'art qui ont été inaugurés en février et mars de cette année 2006, soit d'est en ouest : sous le viaduc Loubat, sous le nouveau Pont-de-Sète, et sous le nouveau pont dit de Maurin. A propos de l'avenue de Maurin, les aiguillages de la bifurcation avec la partie sud du tracé de la future  troisième ligne de tramway ne seront pas pas installés par anticipation semble-t-il.

La construction des quais de la future station "Rondelet" a débuté.

Les travaux du principal atelier couvert du dépôt de La jeune Paque se poursuivent.

La pose de la voie unique n'a pas encore débuté sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Védas.

Au futur terminus "Saint Jean de Védas-Centre" le site a totalement changé d'aspect en cinq jours (photo 2 ci-dessous).

29 avril 2006

Jacou le 29/04/2006

1) Bourreuse Robel de l'entreprise espagnole Vias photographiée sur le dernier coupon de voie équipé de rails Vignoles précédant le futur terminus "Jacou".

Saint Jean de Védas-Centre le 29/04/2006

 

2) Site du futur terminus "Saint Jean de Védas-Centre" photographié cinq jours après le tout début du chantier.

4 mai 2006

 

La pose des voies a enfin débuté le 2 mai 2006 sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Védas. Deux voies ont commencé à être posées au passage à niveau de la route de Sète. Ce jeudi 4 mai 2006, avenue de Librilla, la pose de la voie unique équipée de rails à gorge était bien avancée et des soudures de rails  étaient réalisées entre la piscine Amphitrite et le futur terminus "Saint Jean de Védas-Centre" (photo ci-contre).

Avenue de Librilla à Saint-Jean-de-Védas le 04/05/2006

6 mai 2006

 

Ce samedi 6 mai 2006, la section de ligne située entre les futures stations "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") "Notre-Dame-de-Sablassou" et "Centurions" à Castelnau-le-Lez reste la dernière où la pose des voies n'a toujours pas débuté.

Les voies sont en cours de pose sur le nouveau pont mixte rail-route construit au-dessus du fleuve côtier le Lez entre la future station "Charles de Gaulle" à Castelnau-le-Lez et la future station "Saint Lazare" à Montpellier (phot 1 ci-dessous).

La construction des quais de la future station "Nouveau Saint-Roch" à Montpellier a commencé.

Les mâts supports de ligne aérienne de contact ont particulièrement fleuri au cours de la semaine qui s'achève entre les futures stations "Mas Drevon" et "Croix d'Argent".

La construction des quais de la future station "Villeneuve d'Angoulême" a débuté.

A Saint-Jean-de-Védas, la pose de la voie unique a bien avancé entre le passage à niveau de la route de Sète et la future station "Saint Jean le Sec". Un engin rail-route utilisé pour la pose des traverses et des rails du tramway a roulé sur la voie équipée de rails à double champignon du Réseau Ferrée de France (RFF) entre la future station "La Condamine" et la future station "Saint Jean le Sec". Entre ces deux futures stations la voie RFF et la voie du tramway seront parallèles (photo 2 ci-dessous).

6 mai 2006

Nouveau pont sur le Lez le 06/05/2006

1) Pose des voies sur le nouvel ouvrage d'art construit sur le Lez raccordant Montpellier à Castelnau-le-Lez.

Entre les futures stations Condamine et Saint Jean le Sec le 06/05/2006

2) Entre les futures stations "La Condamine" et "Saint Jean le Sec" la voie du tramway sera parallèle à la voie RFF située à gauche.

14 mai 2006

La construction des quais de la future station "Clairval" à Castelnau-le-Lez est sur le point de débuter.

Les murets marquant l'emplacement des quais des futures stations "Jeu de Mail des Abbés" et "Saint Cléophas" sont visibles.

A quelques soudures de rails près, la pose des voies est enfin achevée entre les futures stations "Saint Cléophas" et "Lemasson". Elle avait débuté à la fin du mois d'août 2005 du côté de la future station "Lemasson".

La construction des quais de la station "Lemasson" a commencé.

Les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact sont apparus entre la sortie du pseudo triangle des Sabines à Montpellier et la future station "La Condamine" à Saint-Jean-de-Védas".

Deux nouveaux appareils de voie ont été posés entre le pseudo triangle des Sabines et le futur terminus "Saint Jean de Védas-Centre". Le premier aiguillage équipé de rails Vignoles et de traverses de bois a été posé à l'ouest de ce qui devrait être un jour  la station "Les Grisettes"* à Montpellier et le second équipé de rails à gorge sur traverses de béton a été posé au nord-ouest de la future station "Saint Jean le Sec" au tout début de l'avenue de Librilla.

Sur le site du futur terminus "Saint Jean de Védas-Centre", on devine l'emplacement des futures voies en cul de sac.

* Rappel : La mis en service de La future station "Les Grisettes" est repoussée à une date non précisée.

21 mai 2006

 

Il se précise que la voie sera unique entre les futures stations "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") et "Notre-Dame-de-Sablassou" à Castelnau-le-Lez. Il existera néanmoins une voie de service à l'est de cette dernière station sur la RD 613 au niveau du parc d'activités "Aube Rouge".

Les mâts supports de ligne aérienne de contact ont fait leur apparitions entre les futures stations "Notre-Dame-de-Sablassou" et "Centurions" sur l'avenue de l'Europe à Castelnau-le-Lez.

Les travaux préparatoires à la construction des quais de la future station "La Galine" à Castelnau-le-Lez ont débuté.

Deux appareils de voies sont en cours de pose entre la future station "Charles de Gaulle" à Castelnau-le-Lez et le nouveau ouvrage d'art sur le Lez. Ces aiguillages permettront de passer de la voie 1  à la voie 2  si le tramway est appelé à circuler exceptionnellement à contre sens sur la voie 1 ou de passer de contre sens sur voie 2 vers un sens normal sur voie 1. La voie 1 est celle qui se dirige vers Jacou. La voie 2 correspond à celle qui se dirige vers Saint-Jean-de-Védas.

Deux aiguillages équipées de rails Vignoles et de traverses de bois sont en cours de pose à l'est et à l'ouest  de ce qui devrait être un jour la station "Victoire 2" sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Védas. Un appareil de voie de même type totalement achevé est en attente de pose à l'est de la future station "La Condamine".

A noter que la petite bourreuse de l'entreprise espagnole Vias, qui opérait du coté de Jacou (voir l'info du 29 avril 2006), était garée ce 21 mai 2006 sur la voie équipée de rails Vignoles au niveau de la future station "La Condamine".

Les mâts supports de ligne aérienne de contact ont poussé comme des champignons entre la future station "La Condamine" et le future terminus "Saint Jean de Védas-Centre".

25 mai 2006

 

Des traverses et des éléments d'appareil de voie sont actuellement stockés à cent mètres au sud-est de la future station "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") à Castelnau-le-Lez.

Après quatre mois et demi de travaux, la pose des voies est terminée entre les futures stations "Voltaire" et "Place Carnot".

Les murets marquant l'emplacement des quais de la future station "Croix d'Argent" sont visibles.

La ligne aérienne de contact devrait bientôt être déroulée entre les futures stations "Villeneuve d'Angoulême" et"Croix d'Argent".

Contrairement à ce que le journal du tramway de Montpellier Agglomération annonce dans son dernier numéro paru au début du mois de mai, la pose des voies ne sera pas terminée le 31 mai 2006 sur le territoire de la commune de Montpellier.

Ce 25 mai 2006, il reste quelques mètres ou dizaines de mètres de voies à poser :

- entre le nouveau pont sur le Lez et la future station "Saint Lazare"  coté Saint Lazare,

 -entre la future station "Saint Lazare" et  la future station "Aiguelongue" coté Aiguelongue,

- entre la future station "Aiguelongue" et la future station "Jeu de Mail des Abbés" à l'intersection de l'avenue de la Justice de Castelnau et de la rue de Montasinos,

- entre la future station "Beaux Arts" et  la station "Corum" propre à la ligne 2, coté Corum, -  entre la station "Corum" et la future station "Les Aubes" le long de l'avenue du Professeur Léon Vallois,

- entre les futures stations "Les Aubes" et "Pompignane ou Mermoz" coté "Les Aubes",

 - entre les futures stations "Place Carnot" et le Pont-de-Lattes coté Place Carnot,

- entre la future station "Gare Saint-Roch" propre à la ligne 2 et la future station"Rondelet" au niveau du bâtiment du Sernam,

- entre la future station "Nouveau Saint-Roch" et la future station "Saint Cléophas" coté Nouveau Saint-Roch,

- entre les futures stations "Mas Drevon" et "Croix d'Argent" coté Mas Drevon.

A ce jour, seule la commune de Jacou dispose de toutes ses voies. Il faut préciser que les voies en cul de sac du futur terminus éponyme et quelques dizaines de mètres de voie unique posés à sa sortie sont situés sur le territoire de la commune de Jacou.

A la différence du futur terminus "Jacou" qui a reçu dans un premier temps ses voies, au futur terminus "Saint Jean de Védas-Centre" les mâts supports de ligne aérienne de contact devancent l'arrivée des rails.

10 juin 2006

Sur le territoire de la commune de Castelnau-le-Lez,  les voies et appareils de voies de la future station "Via Domitia" sont totalement posées.

Depuis la dernière visite du chantier (lire l'info du 25 mai 2006), les mâts supports de ligne aérienne de contact ont enfin fait leur apparition entre les stations "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") et "Notre-Dame-de-Sablassou" (info : Xavier Raj).

Des aiguillages ont  été posés entre les futures stations "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") et "Notre-Dame-de-Sablassou" au niveau du parc d'activités "Aube Rouge" sur la RD 613.

A ce jour, la pose des voies n'a pas encore débuté sur la section située entre les futures station "Notre-Dame-de-Sablassou" et "Centurions".

A Montpellier, depuis la dernière visite du chantier (lire l'info du 25 mai 2006), la pose des voies  a été achevée entre les futures stations "Gare Saint-Roch" et "Rondelet" (note du webmestre : elle avait commencé 415 jours auparavant) et entre les futures stations "Nouveau Saint-Roch" et "Saint Cléophas".

Les voies de la future station "Mas Drevon" ne sont toujours pas posées.

La ligne aérienne de contact est déroulée entre la future station "Saint Cléophas" et le dépôt " La jeune Parque" mais seule la section entre la station "Villeneuve d'Angoulême" et le dépôt susnommé est sous tension.

Au dépôt "La jeune Parque" la première grande porte pliante de l'atelier de petite maintenance a été installée. Il en reste trois à installer, cet atelier devant disposer de quatre voies couvertes dont deux sur fosse.

Le ballast a coulé à flots entre le pseudo triangle des Sabines et la future station "La Condamine"  (voir les photos d'Eric Boisseau ci-dessous). A saint-Jean-de-Védas, si la voie unique équipée de rails Vignoles est totalement posée entre les futures stations "La Condamine" et "Saint Jean le Sec", elle devra être préalablement "dressée" avant de rentrer dans la catégorie "voie achevée".

Du côté de la future station "Sain Jean le Sec" il existe à l'est un aiguillage équipé de rails Vignoles et à l' ouest un aiguillage équipé de rail à gorge. Entre ces deux appareils de voies, les deux voies de cette future station sont équipées de rail à gorge.

10 juin 2006

Chargement du ballast dans une benne montée sur lorries du côté des Grisettes. Photo : Eric Boisseau le 09/06/2006 Déchargement du ballast sur la voie du côté de Victoire 2. Photo : Eric Boisseau le 09/06/2006
16 juin 2006

La pose des voies a enfin commencé sur la dernière section de la ligne qui n'en était pas encore pourvue, soit sur l'avenue de l'Europe à Castelnau-le-Lez entre les futures stations "Notre-Dame-de-Sablassou" et "Centurions (info : Xavier Raj).

17 juin 2006

A Montpellier, ce samedi 17 juin 2006 une équipe spécialisée dans la pose des voies s'attelait à souder les derniers rails du côté de la future station "Aiguelongue". Seize mois auront été nécessaires pour réaliser la pose des voies entre les futures stations "Saint Lazare" et "Aiguelongue". Un record peu enviable.

Les mâts supports de ligne aérienne de contact ont fait leur apparition sur les deux dernières sections de ligne qui n'en disposaient pas encore, soit entre les futures stations "Voltaire" et "Place Carnot" et entre cette dernière et le Pont-de-Lattes.

Il est désormais possible de deviner l'emplacement exact de la future station "Gare Saint-Roch" , propre à la ligne 2.

La pose des voies est achevée entre les futures stations "Mas Drevon" et  "Croix d'Argent". La construction des quais de la future station "Mas Drevon" a commencé.

A Saint-Jean-de-Védas, un quai de la future station "La Condamine" est en cours de réalisation et au terminus "Saint Jean de Védas-Centre", si les rails ne sont toujours pas arrivés, la construction de la future station a débuté.

24 juin 2006

Les travaux de construction des quais et bâtiments  du futur terminus "Jacou" ont débuté.

Sur la commune de Castelnau-le-Lez les travaux de pose des voies ont bien progressé.

Les voies et appareils de voies de la  future station "Georges Pompidou" sont en cours de pose. Une équipe de l'entreprise espagnole Vias travaillait sur place ce samedi.

Une voie d'évitement a été réalisée entre les futures stations "Via Domitia" et "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge"). Elle se situe le long de l'avenue de Plankstadt. Voies et appareils de voies ont été coulées dans le béton.

A ce jour, la future station "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") ne dispose toujours pas de ses deux voies.

Deux nouveaux appareils de voies ont été posés sur la RD 613 à deux pas de la future station "Notre-Dame-de-Sablassou". Ils sont situés à l'ouest de ceux déjà posés à une centaine de mètres,  deux semaines avant,  au niveau du parc d'activités "Aube Rouge".

La pose des voies est désormais achevée entre les futures stations "La Galine" et "Clairval", une première sur le territoire de la commune de Castelnau-le-Lez.

Les quais de la future station "Charles de Gaulle" sont en construction.

La pose des voies est également achevée entre la future station "Charles de Gaulle" située à Castelnau-le-Lez et  la future station "Saint Lazare" qui se trouve sur le territoire de la commune de Montpellier.

La construction des quais de la future station "Les Aubes" a débuté.

Du ballast a été déversé en quantité sur la voie équipée de rails Vignoles entre les futures stations "La Condamine" et "Saint Jean le Sec" à Saint-Jean-de-Védas.

28 juin 2006

 

Ce mercredi 28 juin 2006, après s'être frayée un chemin à travers les roseaux sauvages engageant le gabarit sur voie RFF à double champignon entre les Près d'Arènes (photo du dessus ci-contre) et le pseudo triangle des Sabines, une bourreuse-niveleuse-dresseuse de la société Européenne de Travaux Ferroviaires (ETF) est intervenue sur le tronc commun où rouleront les tramways et d'hypothétiques trains de fret comme ici à la hauteur de ce qui devrait être un jour la future station "Victoire 2" (photo du dessous ci-contre). Cette bourreuse-niveleuse-dresseuse, fabriquée par Framafer, a opéré également entre les futures stations "La Condamine" et "Saint Jean le Sec".

Texte : E. Paris - Photos : E. Boisseau

Près d'Arènes le 28/06/2006. Photo : Eric Boisseau

Victoire 2 le 28/06/2006. Photo : Eric Boisseau

29 juin 2006

A Castelnau-le-Lez, la pose des voies est achevée entre les futures stations "Clairval" et "Charles de Gaulle" (info : Xavier Raj).

30 juin 2006

Les voies propres à la ligne 2 sont en cours de pose au niveau de la station "Corum".

6 juillet 2006

Deux nouveaux engins de chantiers de voies évoluent sur le tronc commun où rouleront les tramways et d'hypothétiques trains de fret, soit entre ce qui devrait être un jour la  future station "Les Grisettes" à la sortie de Montpellier et la future station "La Condamine" sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Védas.

Info et photos : E.Boisseau

Régaleuse-profileuse de ballast Plasser & Theurer (année 1993) aux couleurs de la société Européenne de Travaux Ferroviaires. Photo : Eric Boisseau le 06/07/2006

Stabilisateur dynamique Plasser & Theurer (année 1990)aux couleurs de l'entreprise espagnole Vias. Photo : Eric Boisseau le 06/07/2006

8 juillet 2006

La petite bourreuse Robel (voir la photo) de l'entreprise espagnole Vias, qui était intervenue entre les futures stations "La Condamine" et "Saint Jean le Sec" à Saint-Jean-de-Védas, est revenue sur la partie Nord-est de la ligne et opère désormais du côté de "Via Domitia".

Toujours à Castelnau-le-Lez, les deux voies de la future station "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") sont en cours de pose tout comme les appareils de voies qui sont installés de part et d'autre de ladite future station.

A Montpellier, à quelques réglages près , la pose des voies est enfin terminée entre les futures stations "Les Aubes" et "Pompignane" ou plus logiquement "Mermoz", Neuf mois ont été nécessaires, le recalibrage du ruisseau Chambery ayant quelque peu ralenti la progression du chantier de construction desdites voies.

La pose de la voie unique est terminée entre les futures stations "Sabines" à Montpellier et la future station "La Condamine" à Saint-Jean-de-Védas, ainsi qu'entre cette dernière future station qui ne devrait disposer que d'une voie à quai, et la future station "Saint Jean le Sec" toujours à Saint-Jean-de-Védas, à quelques soudures de rails  et redressages de voie près.

17 juillet 2006

Entre Castelnau et Montpellier, le nouvel ouvrage d'art  sur le Lez  dénommé "Pont de la Concorde" s'offrira aux automobilistes le 21 juillet 2006. Pour le tramway, il faudra attendre quelques semaines avant d'apercevoir une rame Citadis 302 fleurie le franchir dans le cadre d'essais sur la ligne.

A Montpellier, la construction des quais de la future station "Saint-Lazare" a débuté 17 mois après l'arrivée des rails.

La construction des quais de la future station "Aiguelongue" a également débuté.

A quelques réglages près, la pose des voies est enfin terminée entre les futures stations "Aiguelongue" et "Mail des Abbés". La pose des voies avait commencé entre ses deux futures stations, le long de la rue de Montasinos, au début du mois d'avril 2005.

La portion de ligne située entre la future station "Beaux Art" et la station Corum propre à la ligne 2 sera la dernière à être dotée de la totalité de ses deux voies à Montpellier. En effet, à quelques réglages de rails  et coulées de béton près, la pose des voies entre la station Corum propre à la ligne 2 et la future station "Les Aubes" peut être considérée comme achevée à ce jour.

La ligne aérienne de contact a été déroulée entre  la future station "Saint Cléophas" et la future station "Gare Saint-Roch" propre à la ligne 2/

En débit d'un temps très lourd sur la ville de Montpellier, les ouvriers du chantier de la ligne 2 ont été contraints de revenir, ce lundi 17 juillet 2006, aux horaires...d'hiver  après avoir bénéficié d'un rythme différent adapté à la canicule.  Les horaires "canicule" correspondaient à une journée continue entre 6h30 et 14h30. Désormais les horaires sont  à nouveau les suivants : 7h30-12h00 - 13h00-17h30. Le vendredi, la journée s'achève à 11h30, ce qui n'empêche pas de voir des équipes travailler le samedi matin. Selon le quotidien Midi Libre, édition Montpellier et sa région du 14 juillet 2006, la seule explication donnée est la suivante "Les horaires canicules ne conviendraient pas à certains responsables dans les bureaux  (climatisés, note du webmestre)."

Dernière minute : La régaleuse-profileuse de ballast (voir la photo du dessus à la date du 6 juillet 2006) intervenant sur la voie unique entre le pseudo triangle des Sabines et la future station "Saint Jean le Sec" a déraillé sur le coeur mobile d'un aiguillage équipé de rails Vignoles situé à proximité du passage à niveau de la route de Sète coté Carrefour,  ce 17 juillet 2006. (info Eric Boisseau).

23 juillet 2006

Sur le territoire de la commune de Castelnau-le-Lez, des engins de chantier de voies sont basés ce dimanche 23 juillet 2006, sur la voie unique équipée de rails à gorge, au sud de la future station "Georges Pompidou". Ces engins  sont amenés à intervenir sur les sections ballastées de la voie unique équipée de rails Vignoles, situées entre le futur terminus "Jacou" et l'avenue de Plankstadt,  Dans l'ordre d'apparition : une bourreuse (année 2003) et un stabilisateur dynamique (année 1990) construits par la société autrichienne "Plasser & Theurer" aux couleurs de l'entreprise espagnole Vias, une benne "Nicollin" (fabricant TAM - à ne pas confondre avec les TAM) montée sur lorries accrochée à une pelle mécanique rail-route de l'entreprise Vias (voir la photo du 10 juin 2006). La petite bourreuse de l'entreprise Vias  de marque Robel (voir la photo du 29 avril 2006) est garée  en dehors de la voie tout à coté de la grosse bourreuse. Cerise sur le gâteau,  un peu plus loin sur une des voies de la future station "Georges Pompidou" , on note la présence d'un locotracteur d'origine allemande  de couleur rouge vif du plus bel effet (photo ci-dessous).

La construction du quai central de la station "Via Domitia" est bien avancée.

A Montpellier, la ligne aérienne de contact est déroulée entre la future station "Pompignane" ou "Mermoz" et la jonction avec la ligne 1 au niveau de la bibliothèque municipale "Emile Zola". A propos de la ligne aérienne de contact, les premières jonctions avec la ligne de contact de la ligne 1 ont eu lieu les 19 et 20 juillet 2006 en soirée, à l'intersection des lignes 1 et 2 au niveau de la bibliothèque municipale "Emile Zola" ainsi qu'au niveau du triangle de la gare Saint-Roch. Trois jonctions de ligne aérienne de contact avec la ligne 1 restent à établir, à savoir : au Corum, à proximité de la station "Rives du Lez" et au niveau du Pont-de-Lattes.

Le premier quai achevé est celui établi sur voie 2 de la future station "Rives du Lez" propre à la ligne 2, dans le sens Jacou - Sain-Jean-de-Védas. Le mobilier urbain de station a été totalement monté exception faite du distributeur de titres de transport (Info : Julien Lemaire).  Cette partie de future  station va faire office de" station témoin" (voir les photos diffusées en page info ligne 2 le 29 juillet 2006). Le voyageur habitué de la ligne 1 ne sera pas trop dépaysé, mais il sera néanmoins désorienté car l'abri du milieu arbore la mention "Villeneuve d'Angoulême" et le plan de quartier affiché est celui de la Mosson situé au terminus Nord-ouest de la ligne 1.

Plus haut en direction de la gare Saint-Roch, l'emplacement des quais de la future station "Place Carnot" est visible.

23 juillet 2006

Locotracteur d'origine allemande type Kof II  photographié par Louis Ferdinand sur une des voies de la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-Lez.

Nota : un seul exemplaire de ce type de locotracteur était répertorié à l'inventaire du matériel moteur de la SNCF en 1958 sous le numéro Y-DE-10110 (ancien numéro 20.077).

Photo : Louis Ferdinand le 23/07/2006
29 juillet 2006

Avec l'intervention de la bourreuse et du stabilisateur dynamique de l'entreprise espagnole Vias, sur la portion ballastée équipée de rails Vignoles, la pose de la voie unique alternant rails à gorge et rails Vignoles est pratiquement achevée entre les futures stations "Georges Pompidou" et "Via Domitia" à Castelnau-le-Lez . A noter que les courbes dont le rayon est inférieur ou égal à 60 mètres sont uniquement équipées de rails à gorge car la bourreuse (photo 1 ci-dessous) ne peut opérer que sur des courbes équipées de rails Vignoles dont le rayon est supérieur à 60 mètres.

A Montpellier, la ligne aérienne de contact est en cours de déroulage entre le bas de la rue de Montasinos" et la future station "Saint Lazare".

Toujours à Montpellier, la construction des quais des futures stations "Corum" et "Gare Saint-Roch" propres à la ligne 2 a débuté.

La pose des voies est totalement achevée, à quelques soudures près, sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Védas, la section située entre la future station "Saint Jean le Sec" et le terminus "Saint Jean de Védas - Centre" étant désormais équipée de tous ses rails à gorge. Le dernier aiguillage installé sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Védas , est celui du futur terminus "Saint Jean de Védas - Centre".  Sur les six aiguillages posés sur cette commune, deux sont équipés de rails à gorge et quatre le sont avec des rails Vignoles.

A noter que des appareils de dilatation (photo 2 ci-dessous) sont et seront installés sur les sections de voie unique de la ligne 2 équipées de rails Vignoles, Ces appareils sont destinés à permettre et à compenser les dilatations et les contractions  des extrémités des long rails soudés, influencées par les variations de température.

Les sections de voie unique équipées de rails Vignoles sont au nombre de quatre :

- de la sortie du futur terminus "Jacou" jusqu'au bout d'une courbe à grand rayon précédent une déclivité sur le territoire de la commune de Castelnau-le-Lez, soit sur 450 mètres environ.

- à Castelnau-le-Lez, sur 200 mètres environ entre les futures stations "Georges Pompidou" et Via Domitia, du coté de l'ancienne voie Domitienne,

- entre le sud de la future station "Via Domitia" et l'avenue de Plankstadt, toujours à Castelnau-le-Lez, soit sur 350 mètres environ,

- et entre ce qui devrait être un jour  la future station "Les Grisettes"  à Montpellier et la future station "Saint Jean le Sec" à Saint-Jean-de-Védas sur  2  kilomètres environ.

29 juillet 2006

Bourreuse de l'entreprise Vias. Photo : Louis Ferdinand le 26/07/2006

1) Bourreuse de l'entreprise espagnole Vias photographiée le 26 juillet 2006 par Louis Ferdinand entre les futures stations "Georges Pompidou" et "Via Domitia" à Castelnau-le-Lez.

 Appareil de dilatation. Photo : Louis Ferdinand le 26/07/2006

2) Appareil de dilatation destiné à être posé sur une portion de voie unique équipée de rails Vignoles du coté de Jacou, photographié par Louis Ferdinand le 29 juillet 2006 à la future station "La Condamine" à Saint-Jean-de-Védas.

5 août 2006

A l'exception de Montpellier , tous les rails sont à ce jour  posés sur les communes de Jacou, Castelnau-le-Lez et Saint-Jean-de-Védas. Cependant il n'est pas encore possible d'affirmer que la pose des voies est totalement achevée sur Castelnau-le-Lez , entre le futur terminus de "Jacou" et  la future station "La Galine", car  il reste encore à effectuer de nombreuses soudures de rails, des dressages de voies et des coulées de béton entre les traverses en plusieurs endroits de cette portion de ligne.

Alors qu'à Montpellier, la fin de la pose des voies était programmée pour le 31 mai 2006 (lire l'info du 25 mai 2006), à ce jour il manque encore des rails à poser dans la courbe de la rue de la fontaine du pila Saint-Gely à coté du Corum. Ainsi, la dernière soudure de rails de la ligne 2 pourrait intervenir sur ce site avec plus de deux mois de retard (lire l'info du 1er aout 2006).

Celui ou celle qui aurait l'idée de parcourir la totalité de la ligne 2 en cette fin de semaine, pourra immortaliser toutes les étapes de la construction des quais d'une future station de la ligne 2. Si à  Castelnau-le-Lez, il est possible de deviner l' emplacement des quais de la future station "Georges Pompidou", un peu plus loin, toujours à Castelnau-le-Lez, la phase construction est entamée à la future station "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") tout comme à  la future station "Saint Jean le Sec" mais cette fois ci sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Védas. Sur la partie de ligne située sur  la commune de Montpellier tous les cas de figure existent et notamment la phase achevée aux futures stations "Rondelet" et "Nouveau Saint-Roch", sans oublier la future station "Rives du Lez" dont un quai est déjà équipé de son mobilier de station, abris et bancs.

Coté ligne aérienne de contact, celle-ci vient d'être tirée au-dessus de la voie 2 sur la commune de Castelnau-le-Lez entre  la future station "Charles de Gaulle" et la future station "La Galine". Cette ligne aérienne de contact est déroulée toujours au-dessus de la voie 2 dans sa configuration définitive depuis la future station "Charles de Gaulle" en direction de la future station "Saint Lazare" à Montpellier.

8 août 2006

La bourreuse de l'entreprise espagnole Vias en action au milieu du vignoble entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Georges Pompidou", sur la voie unique équipée de rails Vignoles.

Info et photo : Louis Ferdinand

Photo : Louis Ferdinand le 08/08/2006
9 août 2006

A Montpellier, le dernier coupon de rail a été posé dans la courbe de la rue de la fontaine du pila Saint-Gely, ce mercredi 9 août 2006 à 11h20 (info : Edgar Chaptal).

10 août 2006

A quelques soudures près, la pose des voies est  enfin achevée, ce jeudi 10 août 2006, sur l'avenue de l'Europe à Castelnau-le-Lez, entre les futures stations "Notre-Dame-de-Sablassou", "Centurions" et "La Galine" (info : Xavier Raj). La pose de la voie unique est également achevée entre les futures stations "Via Domitia", "Devois" (dénommée par la suite "Aube Rouge") et Notre-Dame-de-Sablassou".

11 août 2006

Après avoir été détérioré par le déraillement d'une régaleuse profileuse de ballast , le 17 juillet 2006 (lire l'info du même jour), le coeur mobile (photo ci-contre) de l'aiguillage  situé à proximité du passage à niveau de la route de Sète à Saint-Jean-de-Védas coté Carrefour, a été démonté et remplacé provisoirement par un rail droit assurant la continuité de la voie (photo ci-contre).

Info : Louis Ferdinand

Photo petit format : Eric Boisseau

Photo grand format : Louis Ferdinand

 

Lame du coeur mobile abîmée. Photo : Eric Boisseau

Situation après le prélèvement du coeur mobile. Photo : Louis Ferdinand le 11/08/2006

11 août 2006

Avec la fin du dressage de la voie unique entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Via Domitia" sur le territoire de la commune de Castelnau-le-Lez, d'une part, et la fin des coulées de béton permettant un meilleur ancrage des voies dans la courbe de la rue de la fontaine Saint-Gely à Montpellier, d'autre part, le chantier de pose des voies de la ligne 2  est achevée, à quelques soudures prés, ce 11 août 2006. Ce chantier avait débuté le 10 février 2005, si on excepte la pose d'appareils de voies place du 11 novembre à Montpellier au début de l'automne 2004.

12 août 2006

Troisième gros engin de chantier  à intervenir sur les portions  ballastées de voie unique équipée de rails Vignoles, entre le futur terminus "Jacou" et l'avenue de Plankstadt à Castelnau-le-Lez, une régaleuse-profileuse de l'entreprise espagnole Vias, garée ici sur une voie équipée de rails à gorge de la future station "Via Domitia".

Texte : E . Paris -  Photo : L . Ferdinand

Régaleuse-profileuse (année 2005) Plasser & Theurer Espagne. Photo : Louis Ferdinand le 12/08/2006
12 août 2006

A ce jour, sur la partie Nord-Est, la ligne aérienne de contact est totalement déroulée au-dessus des voies entre les futures stations "Clairval" à Castelnau-le-Lez et la future station "Aiguelongue" à Montpellier.

Les prochaines connections de ligne aérienne de contact de la ligne 2 avec celle de la ligne 1 vont avoir lieu à Montpellier d'ici à la fin de la semaine prochaine du côté de Rives du Lez d'une part et du Pont-de-Lattes d'autre part, la ligne aérienne de contact ayant été tirée à ce jour entre ces deux points de jonction des lignes 1 et 2.

Le gazon et des herbes folles ont poussé entre les rails sur l'avenue Villeneuve d'Angoulême du coté de l'avenue du Colonel Pavelet.

12 août 2006

La construction du quai commun aux lignes 1 et 2, sur voie 1 de la ligne 1, à la station "Place de l'Europe" a débuté (photo ci-contre). Ce nouveau quai est situé  le long de la piscine olympique et fait face à l'actuel quai sur voie 2 de la ligne 1 qui accueillera également les rames de la ligne 2. L'actuel quai de la ligne 1 sur voie 1 (voir photo) est amené à disparaître. La station "Place de l'Europe" sera la seule à partager ses quais avec les rames des lignes 1 et 2 en temps normal.

Texte : E . Paris - Photo : L . Ferdinand

Photo : Louis Ferdinand le 11/08/2006
27 août 2006

La passerelle pour piétons vient d'être posée  entre le collège Via Domitia situé sur la commune de Le Crès et la future station éponyme située sur la commune de Castelnau-le-Lez. Elle enjambe d'un seul tenant la future rocade est. Une première passerelle pour piétons, plus imposante, a été installée, il y a quelques semaines déjà, au-dessus des voies de la ligne ferroviaire Nîmes - Montpellier au niveau de la future station "Notre-Dame-de-Sablassou" à Castelnau-le-Lez. Elle permettra aux automobilistes, qui auront garé leur véhicule  sur le parking relais en cours de construction, de se rendre à la future station "Notre-Dame-de-Sabloussou" et vice versa. Une troisième passerelle pour piétons aurait dû être construite au-dessus du fleuve côtier "Lez" à la  hauteur de la future station improprement nommée "Pompignane" à Montpellier. Pour des raisons d'économie , mais aussi compte tenu d'une  forte opposition d'habitants de la rive gauche du Lez qui souhaitaient conserver la tranquillité de leur impasse, ce projet de passerelle a été abandonné (lire l'info du 17 mars 2005).

Si le déroulage de la ligne aérienne de contact est demeuré au point mort ces deux dernières semaines du côté de Castelnau-le-Lez, il n'en va de même du coté de Montpellier où la totalité de la ligne aérienne de contact a été déroulée à quelques réglages,  bras de rappel et antibalançants près, entre le Pont-de-la-Concorde et le pseudo triangle des Sabines. Au de-là de ce dernier seuls les mâts ont été installés jusqu'à  ce qui devrait être un jour la station "Grisettes".

A ce jour,  à Jacou comme à  Saint-Jean-de-Védas, seuls les mâts supports de ligne aérienne de contact ont été installés . Ces mâts sont toutefois absents le long de la voie unique équipée de rails Vignoles entre ce qui devrait être un jour la station "Grisettes" coté Montpellier et  la future station "Saint Jean le Sec" coté Saint Jean de Védas. Certains mâts sont néanmoins visibles sur cette portion au niveau de ce qui devrait être un jour la future station "Victoire 2" et ce qui sera la future station "La Condamine".

A Montpellier, un petit morceau du toit d'une ancienne halle à marchandises de la SNCF a été découpé. Jusqu'à présent ça faisait réellement désordre (voir la photo du 29 juillet 2006).

28 août 2006

Ce 28 août 2006, le courant électrique de la ligne aérienne de contact passe entre la future station improprement dénommée "Pompignane" et le Pont-de-Lattes, sur les portions propres à la ligne 2 et au niveau des trois points de jonction avec la ligne 1 (médiathèque Emile Zola, Rives du Lez et Pont-de-Lattes).

2 septembre 2006

La construction des quais de la future station "Centurions" à Castelnau-le-Lez n'a pas encore débuté à ce jour. Sur les emplacements des trente et une autres futures stations devant être opérationnelles à l'ouverture de la ligne 2 , la construction des quais est plus ou moins avancée.

Une équipe de soudeurs opérait encore sur les voies, ce samedi 2 septembre 2006, entre les futures stations "Centurions" et "La Galine" à Castelnau-le-Lez.

6 septembre 2006

L'installation des supports horizontaux de la ligne aérienne de contact a débuté sur la voie unique située au-dessus de la future rocade est entre  l'avenue de Plankstadt et la future station "Via Domitia" à Castelnau-le-Lez. Les ouvriers roumains affectés à cette tache utilisent la nacelle d'un véhicule rail-route de la société Cegelec.

Info et photo : L . Ferdinand

Au-dessus de la future rocade est. Photo : Louis Ferdinand le 06/09/2006
9 septembre 2006

A Castelnau-le-Lez, la ligne aérienne de contact a été tirée au-dessus des deux voies du tramway entre  le supermarché Europa Discount situé sur l'avenue de l'Europe et  le carrefour  rue Konrad Adenauer/route de Nîmes.  A ce jour, la double ligne aérienne de contact est désormais visible sur l'ensemble de la portion de RD 613 (ex RN 113) concernée par le passage du tramway.

La construction des quais de la future station "Centurions" à Castelnau-le-Lez est enfin entamée.

Selon un témoignage digne de foi, une équipe de France 3 Sud est venue faire un reportage  à  Castelnau-le-Lez,  le 6 septembre 2006, sur le vol d'éléments en aluminium utiles à la construction des quais d'une future station située sur l'avenue de l'Europe. Apparemment le reportage n'a pas été diffusé et la presse locale n'a pas fait état de ce méfait déplorable.

Au dépôt "La jeune Parque" la meuleuse italienne (voir la photo du 8 avril 2006) est de retour. Elle devrait intervenir sur la portion de ligne située entre la future station "Sabines" et la future station "Croix d'Argent" dans un premier temps.

Route de Sète à Saint-Jean-de-Védas, les équipements du seul passage à niveau à barrières automatiques de la ligne  sont en cours d'installation (photo ci-dessous). 

L'installation des mâts supports de ligne aérienne de contact est achevée entre les futures stations "La Condamine" et "Saint Jean le Sec" à Saint-Jean-de-Védas. Quelques mâts restent à ériger au niveau des deux voies d'évitement de la future station "Saint Jean le Sec". Sur l'avenue de Librilla, toujours à Saint-Jean-de-Védas, les supports horizontaux de ligne aérienne de contact sont en cours de fixation sur les mâts. Ces supports horizontaux sont également visibles entre le pseudo triangle des Sabines et ce qui devrait être un jour la station "Les Grisettes" à Montpellier, comme aussi sur des mâts implantés à proximité de la future station "La Condamine" à Saint-Jean-de-Védas.

9 septembre 2006

Sur la route de Sète à Saint-Jean-de-Védas, les équipements du futur passage à niveau à barrières automatiques  sont en cours d'installation.

Texte : E . Paris - Photo : L . Ferdinand

Site du futur passage à niveau de la route de Sète à Saint-Jean-de-Védas photographié par Louis Ferdinand le 09/09/2006
16 septembre 2006

A l'est de la ligne 2, que ce soit à Jacou ou bien à Castelnau-le-Lez rien de bien particulier à signaler ce 16 septembre 2006.

Dans le haut de la rue de Montasinos à Montpellier, entre les futures stations "Aiguelongue" et "Jeu de Mail des Abbés", la couche de terre étendue entre les rails du tramway,  a été quelque peu maltraitée sur une vingtaine de mètres par les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit du 13 au 14 septembre 2006 (voir la photo ci-après).

Avec la pluie le mobilier des stations commence à pousser, comme sur les quais de la future station improprement dénommée "Pompignane" et comme sur les quais des futures stations "Nouveau Saint-Roch" et "Mas Drevon". Près de deux mois après l'installation du mobilier de station sur le quai voie 2 de la future "Rives du Lez", le même mobilier est en cours d'installation sur le quai voie 1 (voir les photos du mobilier du quai voie 2 diffusées en page info ligne 2 le 29 juillet 2006).

Ce samedi, des équipes d'ouvriers travaillaient sur le chantier de la ligne 2, notamment entre les futures stations "Rondelet" et "Croix d'Argent".

Les ouvriers, sous les ordres de chefs de chantier, eux mêmes sous les ordres de responsables certainement au lit à la même heure, ont opéré en pleine nuit dans le quartier de la gare, alors que ces travaux nocturnes au demeurant bruyants n'étaient pas autorisés, ainsi que Midi Libre le révèle dans son édition de Montpellier et Grand Montpellier du 14 septembre 2006.  Selon le quotidien, les habitants de ce quartier ont eu bien du mal à trouver le sommeil au cours de la nuit du 12 au 13 septembre 2006.

Des feux de signalisation propres à l'exploitation d'une voie unique ont été placés sur des mâts supports de ligne aérienne de contact entre la future station "La Condamine" et le futur terminus de "Saint Jean de Vadas-Centre".

16 septembre 2006

Rue de Montasinos à Montpellier, les fortes pluies de la nuit du 13 au 14 septembre 2006 ont laissé des traces sur la plate-forme du tramway.

Texte : E . Paris - Photo : L . Ferdinand

Pluies maudites rue de Montasinos à Montpellier. Photo : Louis Ferdinand le 16/09/2006
16 septembre 2006

L'appareil de voie dont le coeur mobile avait été détérioré par le déraillement d'une régaleuse profileuse de ballast , le 17 juillet 2006 (lire l'info du même jour et celle du 11 août 2006), derrière le magasin Carrefour de Saint-Jean-de-Védas, vient de retrouver un coeur mobile tout neuf (photo ci-contre).

 

Textes : E. Paris - Photos : L.Ferdinand

 

Tous les mâts supports de ligne aérienne de contact sont enfin ancrés tout le long de la ligne, à l'exception de deux à installer entre le passage à niveau de la route de Sète à Saint-Jean-de-Védas et l'appareil de voie doté d'un coeur mobile cité ci-dessus. Les deux poteaux manquants étaient arrimés à l'horizontale à un véhicule Unimog rail-route (photo ci-contre). Ils devraient être fixés sur leur emplacement définitif le lundi 18 septembre 2006.

Le nouveau coeur mobile photographié par Louis Ferdinand le 16/09/2006

L'engin rail-route Unimog auquel sont arrimés de chaque côté les deux derniers mâts à fixer. Photo : Louis Ferdinand le 16/09/2006

20 septembre 2006

Commencé le dimanche 17 septembre 2006  du côté du pseudo triangle des Sabines (source Midi Libre édition Montpellier et Grand Montpellier du 19 septembre 2006) le déroulage de la ligne aérienne de contact a atteint la future station "La Condamine" à Saint-Jean-de-Védas ce mercredi 20 septembre 2006.

Info : Eric Boisseau

23 septembre 2006

La ligne aérienne de contact est totalement déroulée sur la partie de la ligne située sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Védas, à l'extrémité sud-ouest. A ce jour, toutefois, une seule des deux voies en tiroir du futur terminus "Saint Jean de Védas - Centre" en est équipée.

27 septembre 2006  

La meuleuse venue d'Italie opère sur la voie 2 boulevard de Strasbourg à Montpellier.

Info et photo : Eric Boisseau

 

Meuleuse photographiée par Eric Boisseau sur le boulevard de Strasbourg le 27/09/2006
28 septembre 2006

Sur la commune de Castelnau-le-Lez, la ligne aérienne de contact est à ce jour déroulée au-dessus de la voie unique  entre le carrefour de la route de Nîmes (RD 613) et le plateau du lycée Georges Pompidou.

Info et Photo : L . Ferdinand

4 octobre 2006

La ligne aérienne de contact est visible sur l'ensemble de la ligne 2. Elle a été  récemment déroulée sur le dernier tronçon  où elle était encore absente (lire l'info ci-dessus), soit entre le plateau du lycée Georges Pompidou et le futur terminus "Jacou".

Info et photo : L . Ferdinand

Vue en direction du terminus Jacou. Photo : Louis Ferdinand le 04/10/2006
6 octobre 2006

Ce vendredi 6 octobre 2006, deux véhicules rail-route, chacun équipé d'une  nacelle d'intervention sur la ligne aérienne de contact, opéraient à proximité de la sous -station électrique du lycée Georges Pompidou à Castelnau-le-Lez.

Info et photo : L . Ferdinand

 

Véhicules rail-route photographiées par Louis Ferdinand le 06/10/2006
7 octobre 2006

Ce samedi une équipe de douze techniciens de la société roumaine Imsat travaillait sur la ligne aérienne de contact entre la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-Lez et le futur terminus "Jacou".

Sur la photo ci-contre, prise par Louis Ferdinand ce 7 octobre 2006, deux roumains de la société Imsat s'affairent à fixer la ligne aérienne de contact debout sur la nacelle d'un véhicule rail - route Mercedes immatriculé en Allemagne.

Textes : E. Paris - Photos : L.Ferdinand

 

Ce même jour, la meuleuse et son équipage venus d'Italie étaient à l'oeuvre sur voie 2 sur l'avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier (photo ci-contre).

Sur la même avenue, des ouvriers d'origine portugaise opéraient aux abords des quais de la future station "Aiguelongue".

Véhicule rail-route allemand et son équipage roumain sur la nacelle photographiés par Louis Ferdinand le 07/10/2006

Meuleuse sur voie 2 prise en photo par Louis Ferdinand le 07/10/2006

7 octobre 2006

La société Cegelec a délégué à la société roumaine Imsat l'installation de la ligne aérienne de contact sur diverses portions de la ligne 2. Une première en France pour cette société dont le pays d'origine devrait adhérer à l'Union européenne à compter du 1er janvier 2007.

Texte : E. Paris - Photo : L.Ferdinand

Logo de la société roumaine Imsat photographié par Louis Ferdinand le 07/10/2006
7 octobre 2006

Le mobilier continue à être installé sur les quais de futures stations situées à Montpellier. A ce jour onze futures stations en sont plus ou moins équipées.

A Saint-Jean-de-Védas, le passage à niveau de la route de Sète est équipé de ses barrières automatiques.

9 octobre 2006

Une coutume montpelliéraine dans les travaux publics : "Je construis, je casse, je reconstruis, je recasse..."

Texte : E. Paris - Photo : L.Ferdinand

 

Photo prise par Louis Ferdinand le 09/10/2006 à deux pas de la future station Croix d'Argent à Montpellier
15 octobre 2006

La ligne aérienne de contact est totalement "griffée" sur l'ensemble du tracé de la ligne 2.

Des caméras de surveillance ont commencé à être fixées à des mâts supports de ligne aérienne de contact  situés à proximité des futures stations, comme à ce jour entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Aube Rouge"  à Castelnau le Lez.

Un  engin de chantier rail-route siglé "R.C.A" remorquant un générateur d'électricité (photo ci-contre) était garé ce dimanche sur voie 2 entre les futures stations "Notre-Dame-de-Sablassou" et "Centurions" à Castelnau-le-Lez.

Le mobilier de station continue à être installé, comme notamment aux futures stations "Beaux Arts" et "Rondelet" à Montpellier.

Les distributeurs de titres de transport ont commencé à faire leur apparition dans les futures stations "Les Aubes", "Rives du Lez", "Nouveau Saint-Roch" et "Saint Cléophas".

Les dalles de bétons fixées entre les rails à la hauteur du passage à niveau de la RD 612 à Saint-Jean-de-Védas sont malmenées par le passage des véhicules routiers de fort tonnage (photo ci-contre).

Texte : E. Paris - Photos : L.Ferdinand

Engin rail-route utilisé pour le nettoyage de l'ornière des rails à gorge photographié par Louis Ferdinand le 15/10/2006

Au passage à niveau de la RD 612 à Saint-Jean-de-Vadas les dalles de béton se déguinglent. Photo : Louis Ferdinand le 15/10/2006

15 octobre 2006

Dans la rubrique "Je construis, je casse, je reconstruis, je recasse...." (lire l'info du 9 Octobre 2006), plusieurs dizaines de mètres de voie ferrée principalement équipée de rails à gorge ont  été enlevées entre  le futur terminus "Jacou" et la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-Lez. Voir aussi la photo du 4 octobre 2006.

Info et photo : Xavier Raj

 

A peine posée, la voie est déjà déposée. Photo : Xavier Raj le 15/10/2006
18 octobre 2006

Entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Georges Pompidou"  à Castelnau-le-Lez, la voie a disparu sur une longueur équivalente à  94 traverses soit à peu près 70 mètres dont 66 mètres de rails à gorge et 4 mètres de rails Vignoles.Une grue de l'entreprise Brel est venue en renfort pour maintenir la ligne aérienne de contact en hauteur, trois mâts ayant du être démontés.Ce mercredi un marteau-piqueur fixé au bout du bras d'une pelle mécanique a commencé à détruire la plate-forme en béton.

Info et photo : L . Ferdinand

Face à ce gâchis, il y a de quoi perdre la voix. Photo : Louis Ferdinand le 18/10/2006
19 octobre 2006

Dans la rubrique "Je construis, je casse, je reconstruis, je recasse...."  un ouvrier muni d'un marteau-piqueur était à l'ouvrage du côté de la future station "Jeu de Mail des Abbés" ce jeudi 19 octobre 2006.

Info et photo : L . Ferdinand

Marteau-piqueur en action à la future station Jeu de Mail des Abbés. Photo : Louis Ferdinand le 19/10/2006
22 octobre 2006

Entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-Lez, à l'endroit où la plate-forme du tramway a été totalement détruite sur une longueur de soixante dix mètres (lire l'info du 18 octobre 2006 et voir la photo ci-dessous), un gardien est affecté à la surveillance du camion-grue appelé sur place pour soutenir la ligne aérienne de contact.

Du mobilier de station a commencé à être installé sur les quais des futures stations "La Galine", "Clairval" et "Charles de Gaulle" à Castelnau-le-Lez et sur les quais des futures stations "Saint Lazare" et "Aiguelongue" à Montpellier.

La future station "Jeu de Mail des Abbés" devrait attendre quelques jours de plus avant d'être dotée à son tour de son mobilier, le dallage des quais étant totalement à refaire (lire l'info du 19 octobre 2006).

A la future station "Sabines" une structure est en train d'être montée sur un bout du quai de quatre vingt mètres que longe la voie 2.

Au pseudo triangle des Sabines, où la voie ferrée part d'un coté vers le dépôt "La jeune Parque" et de l'autre vers Saint-Jean-de-Védas, les mâts, les haubans et la ligne aérienne de contact ont été installés en prévision d'un futur raccordement direct entre la voie venant du dépôt "La jeune Parque" et celle venant de Saint-Jean-de-Védas. La logique aurait voulu que cette voie complétant le triangle existe dès maintenant pour éviter le rebroussement des rames ayant pour origine le dépôt "La jeune Parque" avec un début de service sur Saint-Jean-de-Védas ou une fin de service sur cette dernière commune avec un retour direct au dépôt. La configuration actuelle laisse supposer qu'il faudra encore casser du béton pour installer les appareils de voies idoines (voir une photo grand format).

Avec la voie détruite du côté de Jacou, la location du camion-grue sur le même site, le recours à une société de gardiennage pour surveiller ledit camion-grue, la reprise totale du dallage de la future station "Jeu de Mail des Abbés", et cerise sur le gâteau la future construction de la voie "oubliée" du triangle des Sabines, les contribuables de l'agglomération de Montpellier, mais aussi ceux de la région Languedoc Roussillon, ont bien du souci à se faire pour leurs finances personnelles .  De plus, la ligne 2 du tramway de Montpellier accroît ses chances d'éligibilité à  l'émission de Jean-Pierre Pernaut "Combien ça coûte ?" sur TF1.

22 octobre 2006

Paysage de désolation après le passage du marteau-piqueur sur la plate-forme condamnée entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-Lez.

Info et photo : L . Ferdinand

 

Tremblement de terre ou passage d'une tornade ? Photo : Louis Ferdinand le 22/10/2006
28 octobre 2006

Ce samedi 28 Octobre 2006, une équipe de quatre techniciens roumains, de l'entreprise Imsat,  réalisait des réglages sur la ligne aérienne de contact entre le futur terminus "Jacou" et le désormais "Trou de l'argent public" (photo ci-contre) profond de plusieurs mètres creusé aux lieu et place de la plate-forme du tramway détruite (voir la photo ci-dessus).

Des remontées d'eau provoquées par les pluies abondantes de ces  dernières semaines  obligent les entreprises concernées de reprendre tout à zéro sur ce site . Selon un source digne de foi, qui a tenu à garder l'anonymat compte tenu de la sensibilité du sujet, le bureau d'études délégué par les TAM ne serait pas exempt de tout reproche.

Le mobilier de station a commencé à être installé à la future station "Jeu de Mail des Abbés" à Montpellier, tout comme dans toutes les futures stations situées sur le territoire de la commune de Sain-Jean-de-Védas.

Texte : E. Paris - Photos : L.Ferdinand

Le Trou de l'argent public photographié par Louis Ferdinand le 27/10/2006
30 octobre 2006

Entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-Lez, le "Trou de l'argent public" était en voie de comblement ce lundi 30 octobre 2006.

Info et photo : L . Ferdinand

Le Trou de l'argent public en voie de comblement. Photo : Louis Ferdinand le 30/10/2006
4 novembre 2006

Entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-lez, le béton a été coulé en trois endroits où les mâts supports de ligne aérienne de contact seront à nouveau ancrés. Le durcissement du béton peut prendre vingt-huit jours.

Info et photo : L . Ferdinand

 

Le béton a été coulé à la hauteur de chaque point d'ancrage de mât support de ligne aérienne de contact. Photo : Louis Ferdinand le 04/11/2006
4 novembre 2006

La future station "Rives du Lez", propre à la ligne 2, est la première a être équipée de ses deux panneaux d'affichage perpendiculaires aux quais. Un premier panneau d'affichage avait été installé au mois de juillet dernier  au-dessus de l'abri central du quai voie 2 (voir la photo) avant d'être retiré par la suite.

7 novembre 2006

Entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-lez, le fond de forme a été mis en place.

Info et photo : L . Ferdinand

Le fond de forme a été mis en place. Photo : Louis Ferdinand le 07/11/2006
11 novembre 2006

Le mobilier a commencé à être installé dans les futures stations "Georges Pompidou", "Via Domitia" et "Aube Rouge" sur le territoire de la commune de Castelnau-le-Lez.

16 novembre 2006

A un mois de l'inauguration , le mobilier a commencé à faire son apparition à la station "Corum" sur les quais propres à la ligne 2 (info : Guillaume).

La station Corum est la station où les correspondances devraient être les plus nombreuses entre les lignes 1 et 2.

18 novembre 2006

Le mobilier de station a commencé à être installé au futur terminus "Jacou" (photo ci-contre).

A ce jour, sur les trente deux stations devant être opérationnelles dès la mise en service de la ligne 2, trois d'entre elles n'ont toujours pas reçu de mobilier, à savoir : "Notre-Dame-de-Sablassou" et  "Centurions" à Castelnau-le-Lez,  "Gare Saint-Roch" à Montpellier.

Le quai propre aux lignes 1 et 2, en cours de construction au pied de la piscine olympique, Place de l'Europe, pourrait bien ne pas disposer de mobilier pour une question de respect de l'oeuvre de l'architecte espagnol Ricardo Bofill (voir la photo du 12 août 2006).

Texte : E. Paris - Photo : L.Ferdinand

Situation actuelle au futur terminus Jacou. Photo : Louis Ferdinand le 18/11/2006
18 novembre 2006

(Suite et fin des informations consacrées au même lieu de la ligne depuis le 15 octobre 2006)

Entre le futur terminus "Jacou" et la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-Lez tout est allé très vite entre le 13 novembre et ce 18 novembre 2006.

En six jours, l'endroit a retrouvé une configuration identique à celle qui existait déjà le 7 octobre 2006 (lire l'info du même jour). La voie unique équipée de rails à gorge et de quelques mètres de rails Vignoles a été rétablie et la ligne aérienne de contact a été à nouveau griffée.

Ce samedi 18 novembre à 14h45,  en l'absence de toute personnalité et de tout journaliste,  la dernière soudure de rails de la ligne 2 a été réalisée par des ouvriers spécialisés de la société française "Railweld" filiale de "Railtech International" elle même division du Groupe Delachaux, la pose de la voie étant sous la responsabilité de la société espagnole Vias sur ce secteur.

La plate-forme équipée de rails à gorge sera recouverte de pouzzolane dans les jours à venir.

Le maire de Jacou peut enfin respirer, la rame inaugurale devrait atteindre le futur terminus "Jacou" le 16 décembre prochain.

 

Texte : E. Paris - Photos : L.Ferdinand

Retour à la normale entre le terminus Jacou et la future station Georges Pompidou. Photo : Louis Ferdinand le 18/11/2006

La dernière soudure de la ligne 2. Photo exclusive : Louis Ferdinand le 18/11/2006

23 novembre 2006

Le mobilier a commencé à être installé sur les quais de la future station "Gare Saint-Roch" propre à la ligne 2 (info : Guillaume).

23 novembre 2006

La tension électrique est effective sur l'ensemble de la ligne 2.

26 novembre 2006

Le mobilier de station commence à être installé sur un des quais de la future station "Notre-Dame-du-Sablassou" à Castelnau-le-Lez.

3 décembre 2006

Ce 3 décembre 2006, la plate-forme reconstruite entre le futur terminus"Jacou" et la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-Lez n'était pas encore recouverte de pouzzolane (lire l'info du 18 novembre 2006).

Le mobilier de la future station "Centurions" à Castelnau-le-Lez a commencé à être installé.

La future station "Victoire 2 " à Saint-Jean-de-Védas devrait entrer en service plus tôt que prévu. La construction des quais vient de débuter (photo ci-contre). A noter que cette future station disposera de deux quais, soit un  pour chaque voie équipée de rails Vignoles, contrairement à la future station "La Condamine", sur la même commune, qui ne disposera que d'un seul quai  pour une seule voie de desserte équipée également de rails Vignoles.

Info : E. Paris - Photo : L.Ferdinand

Début de la construction des quais de la future station Victoire 2. Photo : Louis Ferdinand le 03/12/2006
9 décembre 2006

Ce 9 décembre 2006, la plate-forme reconstruite entre le futur terminus"Jacou" et la future station "Georges Pompidou" à Castelnau-le-Lez était recouverte de pouzzolane. C'est un revêtement esthétique mais mal adapté à une voie équipée de rails à gorge.

A une semaine de l'inauguration de la ligne 2, les travaux de finitions n'en finissent pas.

 Plusieurs corps de métiers s'activaient entre les futures stations "Aube Rouge" à Castelnau-le-Lez et le futur terminus "Saint Jean de Védas - Centre" ce samedi matin 9 décembre 2006.

Bien après la future station "Rives du Lez" propre à la ligne 2, d'autres stations ont reçu les plaques et panneaux nominatifs sous abri.

A la station "Place de l'Europe", où les lignes 1 et 2 partageront les mêmes quais, le quai construit au pied de la piscine olympique est entrée en service.

Les panneaux, à chiffres noirs sur fond jaune foncé, indicateurs de la vitesse à ne pas dépasser ont tous été installés, le plus souvent sur des haubans servant de supports de ligne aérienne de contact.

9 décembre 2006

Devant le parvis de la gare Saint-Roch à Montpellier, des ouvriers de l'entreprise RCA enlèvent les joints de surface entre le rail et le revêtement  de la plate-forme constitué de pavés. A la place une résine sera déposée. Cette résine supprimera les infiltrations et contribuera notamment à éviter la transmission de vibrations au passage des tramways avec pour corollaire une diminution du bruit.

Info et photo : L. Ferdinand

Place Gibert à Montpellier. Photo : Louis Ferdinand le 09/12/2006
17 décembre 2006

Pour le week-end inaugural, sur les trente deux stations accessibles aux voyageurs seules les stations "Sabines" "Corum" "Notre-Dame-de-Sablassou" et "Jacou" n'étaient pas totalement achevées.

 

Tableau de progression des travaux de pose des voies et de la ligne aérienne de contact

(Dernier griffage de la ligne aérienne de contact le 14/11/2006. Dernière soudure le 18/11/2006)

Lettres blanches :  l'installation du mobilier n'a pas débuté dans la future station.

Lettres jaunes :  La station n'est pas encore achevée.

Lettres vertes : la future station est totalement équipée.

(Achèvement de la station Jacou fin décembre 2007)

Nom de la station

Nom de la station

Pose de la

 voie

en cours

Pose de la voie

achevée

Dernière soudure le 18 novembre 2006

Nature du revêtement principal de la plate-forme

Ligne aérienne de contact

totalement griffée le 14 novembre 2006

Jacou Georges Pompidou   Ballast Tension
Georges Pompidou Via Domitia   Ballast Tension
Via Domitia Aube Rouge   Ballast Tension
Aube Rouge Notre-Dame-de-Sablassou   Gazon Tension
Notre-Dame-de-Sablassou Centurions   Gazon Tension
Centurions La Galine   Gazon Tension
La Galine Clairval   Gazon Tension
Clairval Charles de Gaulle   Gazon Tension
Charles de Gaulle Saint Lazare   Gazon Tension
Saint Lazare Aiguelongue   Gazon Tension
Aiguelongue Jeu de Mail des Abbés   Gazon Tension
Jeu de Mail des Abbés Beaux Arts   Gazon Tension
Beaux Arts Corum   Béton désactivé Tension
Corum Les Aubes   Gazon Tension
Les Aubes Pompignane   Gazon Tension
Pompignane

Place de l'Europe*

* commune avec la ligne 1

  Gazon Tension
Tronc commun avec la ligne 1 sur 20% de la longueur

Place de l'Europe*

* commune avec la ligne 1

Rives du Lez Tronc commun avec la ligne 1 sur 90% de la longueur
  Pavés autobloquants Tension
Rives du Lez Voltaire   Béton désactivé Tension
Voltaire Place Carnot   Béton désactivé Tension
Place Carnot Gare Saint-Roch Tronc commun avec la ligne 1 sur 20% de la longueur
  Pavés Tension
Gare Saint-Roch Rondelet   Pavés Tension
Rondelet Nouveau Saint-Roch   Gazon Tension
Nouveau Saint-Roch Saint Cléophas   Béton désactivé Tension
Saint Cléophas Lemasson   Béton désactivé Tension
Lemasson Mas Drevon   Béton désactivé Tension
Mas Drevon Croix d'Argent   Béton désactivé Tension
Croix d'Argent Villeneuve d'Angoulême   Gazon Tension
Villeneuve d'Angoulême Sabines   Gazon Tension
Sabines Victoire 2   Ballast Tension
Victoire 2 La Condamine   Ballast Tension
La Condamine Saint Jean le Sec   Ballast Tension
Saint Jean le Sec Saint Jean de Védas - Centre   Gazon Tension
 
Liaison dépôt "La jeune Parque"   Pouzzolane Tension

Travaux ligne 2

Étapes des travaux

Journal des travaux

Progression des travaux

Tableau des premières

Archives tracé ligne 2

Archives infos ligne 2

 

Infos réseau

Infos rames réseau

Guide du voyageur

Espace photos

Page d'accueil

Ligne 1

Ligne 3

 

Tableau des Premières sur la ligne 2

Date

Nature des évènements

14 juin 2004

Débuts officiels des travaux.

Octobre-Novembre 2004 Premiers embryons de voies et installations d'aiguillages propres à la ligne 2, place du 11 novembre au pied du Corum à Montpellier.
10 février 2005 Première pose des voies de pleine ligne sur l'avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier.
15 février 2005 Première soudure officielle de rails sur l'avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier.
21 février 2005 Premiers travaux sur la RN 113 (devenue RD 913) à Castelnau-le-Lez.
Début mars 2005 Commencement de la pose de la voie unique de liaison en direction du Dépôt de La Jeune Parque le long de l'avenue du Colonel Pavelet à Montpellier.
Fin mars 2005 Commencement des travaux de construction du dépôt des tramways de La Jeune Parque à Montpellier.
Avril 2005 Les résidants de la rue Laetitia de Montpellier sont les premiers à franchir les voies de la ligne 2 du tramway par tous moyens de locomotion avec contact direct sur les rails.
Début juillet 2005 Les premiers aiguillages de pleine ligne ont été posés à proximité de la station "Sabines" à Montpellier.
Fin août 2005 Un embryon de voie apparaît à l'entrée du dépôt de La Jeune Parque.
Fin septembre 2005 Les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact font leur apparition au dépôt de La Jeune Parque.
Octobre 2005 La première sous-station électrique est en construction avenue Villeneuve d'Angoulême à la hauteur de la résidence Richemont I à Montpellier.
Fin octobre 2005 Les premiers gros travaux ont commencé sur la commune de Saint-Jean-de-Védas, chemin du Rieucoulon.
Début novembre 2005 Premier revêtement de voie le long de l'avenue du Colonel Pavelet à Montpellier.
Mi-décembre 2005 Les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact de pleine ligne font leur apparition sur l'avenue Villeneuve d'Angoulême entre la rue Gaston Bâchelard et l'avenue du Colonel Pavelet ainsi qu'au niveau de la station Sabines et le long de la voie unique de liaison conduisant au dépôt de La Jeune Parque.
Mi-janvier 2006 Les gros travaux débutent  sur la commune de Jacou.
Début février 2006 La ligne aérienne de contact (Lac) a commencé à être déroulée dans l'enceinte du dépôt de La Jeune Parque.
Fin février 2006 Installation des premiers feux de signalisation tramway à cinq symboles avenue du Professeur Pavelet et rue de la Castelle à Montpellier.
Début mars 2006 Pose des voies sur la commune de Jacou.
6 mars 2006 Début de la pose des voies sur la commune de Castelnau-le-Lez entre "La Galine" et "Clairval".
10 mars 2006 Première soudure de rails au terminus "Jacou" en présence des officiels.
9 mars 2006 Les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact sont érigés sur la commune de Castelnau-le-Lez, au dessus de la rocade est.
Mi-mars 2006 Les premières plantations font leur apparition le long de la ligne avenue de la Justice de Castelnau à Montpellier.
Mi-mars 2006 La rue de la Castelle à Montpellier est la première voie publique a être survolée par la ligne aérienne de contact à la sortie du dépôt de La Jeune Parque.
Mi-mars 2006 Début de la construction des premiers quais de la future station "Rives du Lez" propre à la ligne 2 à Montpellier.
31 mars 2006 Livraison de la première rame au dépôt "La jeune Parque".
Début avril 2006 Première pose de voie équipée de rails Vignoles sur la commune de Castelnau-le-Lez au-dessus de la future rocade est, entre la future "Via Domitia" et l'avenue de Plankstadt.
8 avril 2006 Intervention d'une meuleuse venue d'Italie sur les voies du dépôt "La Jeune Parque" et sur celles longeant l'avenue du Colonel Pavelet.
24 avril 2006 Mise sous-tension partielle dans l'enceinte du dépôt "La Jeune Parque".
27 avril 2006

A Castelnau-le-lez, Place Charles de Gaulle, apparition du premier totem marquant l'emplacement d'une station de tramway.

La première soudure de rails officielle est organisée ce jour là à Castelnau-le-Lez.

2 mai 2006 Premiers essais de la rame 2041 entre la rue de la Castelle et la rue de Cholet à Montpellier.
2 mai 2006 Débuts de la pose de la voie unique sur le territoire de la commune de Saint-Jean-de-Védas.
2ème semaine du mois de mai 2006

Pose du premier aiguillage équipé de rails Vignoles et de traverses en bois sur le tronçon à voie unique entre le triangle des Sabines à Montpellier et la future station "La Condamine" à Saint-Jean-de-Védas.

Les premiers mâts supports de ligne aérienne de contact apparaissent sur le territoire de la commune de Saint-Jean-deVédas à l'est de la  future station "La Condamine".

19 - 20 juillet 2006 Premières jonctions de la ligne aérienne de contact de la ligne 2 avec celle de la ligne 1 du côté de la bibliothèque municipale Emile Zola ainsi qu'au triangle de la gare Saint-Roch.
21 juillet 2006 Premier quai achevé et premier mobilier urbain de station installé à la station "Rives du Lez" propre à la ligne 2, sur voie 2, sens Jacou - Sain-Jean-de-Védas.

 

Travaux ligne 2

Étapes des travaux

Journal des travaux

Progression des travaux

Tableau des premières

Archives tracé ligne 2

Archives infos ligne 2

 

Infos réseau

Infos rames réseau

Guide du voyageur

Espace photos

Page d'accueil

Ligne 1

Lignes 3, 4 et 5