TRAMWAY DE MONTPELLIER SITE INDEPENDANT (Chroniques jusqu'au 4 avril 2012)

 

 

Lignes 3, 4, 5 et 6

Infos lignes 3, 4 ,5 et 6

Tracé ligne 3 Plan réseau site TaM

Page d'accueil

Ligne 1

Ligne 2

Infos réseau

FUTURE LIGNE 3 : JUVIGNAC - MONTPELLIER - LATTES et PEROLS

 FUTURE LIGNE 4 - "CIRCULADE INCOMPLETE" MONTPELLIER Intra Muros

Dernière info le 4 avril  2012 (Cliquer sur la date)

Archives ligne 3 (2005-2010) - Archives Ligne 4 (2005-2010) Archives lignes 3 et 4 (2011)

 Projet de  ligne 5 : LAVERUNE - MONTPELLIER - CLAPIERS - PRADES-LE-LEZ

Dernière info le 12 février  2012 - cliquer sur la date

 Projet de ligne 6 - CASTELNAU-LE-LEZ (Notre-Dame de Sablassou) - MONTPELLIER (Port-Marianne)

Dernière info le 10 juillet 2010 - cliquer sur la date

 

Infos futures lignes 3 et 4  jusqu'au 4 avril 2012

- 1er janvier 2012 - L'année 2012 commence à peine, que déjà le service de propagande de Montpellier Agglomération poursuit avec assiduité son entreprise de lavage de cerveaux des habitants de l'agglomération. Dans le numéro 290 du périodique "Harmonie", édition du mois de janvier 2012,  il est écrit en page 26 : "Le 6 avril prochain, Montpellier Agglomération inaugurera deux nouvelles lignes* de tramway simultanément, une 1ère en France."  Une information tout à fait erronée dans la mesure où plusieurs villes françaises ont déjà procédé à l'inauguration simultanée de deux lignes de tramways.

Dans l'ordre chronologique :

- Strasbourg, le 1er septembre 2000, inauguration des lignes B et C;

- Lyon, le 18 décembre 2000, inauguration des lignes T1 et T2;

- Mulhouse, le 13 mai 2006, inauguration des lignes 1 et 2;

- Reims, le 16 avril 2011, inauguration des lignes A et B.

Info Anje34 - Source sur  Lyon, Strasbourg, Mulhouse  et Reims : Trams in France

* la ligne 3 et la ligne 4 "Circulade incomplète".

Lire également l'info du 3 avril 2011 où il est démontré que le président de l'agglomération fait une confiance aveugle à son service communication.

- 2 janvier 2012 - Carton rouge au quotidien gratuit "20 minutes", édition de Montpellier  du 2 janvier 2012, qui sous le titre "Les immanquables de 2012", reprend l'annonce de la page 26 du périodique de Montpellier Agglomération "Harmonie" n° 290 - janvier 2012 dans les termes suivants :  "... 5 Lancement simultané de deux nouvelles lignes de tramway. Une première en France...". En bon français, on appelle ça du matraquage (lire l'info ci-dessus datée du 1er janvier 2012). 

- 7 janvier 2012 - La rame 2046 Citadis 302 Alstom de la ligne 2 vient de revêtir sa livrée intermédiaire avant d'être totalement habillée de dorures en vue de son affectation au printemps prochain sur la future ligne 4 "Circulade incomplète". Sur la partie haute de la motrice (photo ci-contre à droite) il est inscrit : "Patience, c'est le 7 avril...". Cette date correspond-elle à l'inauguration ou bien à la mise en service de la future ligne 4 "Circulade incomplète" ? L'inauguration étant en principe fixée au vendredi 6 avril 2012 comme pour la future ligne 3, la date affichée sur la rame 2046 indiquerait, par déduction, le jour de la mise en service.

Info et photo : E. Paris

La rame 2046 Citadis 302 Alstom roulera pour la ligne 4 au printemps prochain. Photo : Edouard Paris le 07/01/2012

- 12 janvier 2012 - Le premier tronçon de la rame 2078 Citadis 402 Alstom étant arrivé la veille, c'était au tour du second tronçon de rejoindre Montpellier ce jeudi 12 janvier 2012. Malgré plusieurs centaines de kilomètres dans les bras, c'est avec une très grande dextérité que le chauffeur de la S.A. FROMONT a fait entrer son convoi exceptionnel à reculons dans le centre de maintenance et d'exploitation "Les Hirondelles", quartier Mosson. Cette rame est destinée à la future ligne 3.

Info  et photo : L. Ferdinand

Aussi bien que Christian Lacroix. Un vrai travail d'orfèvre. Photo : Louis Ferdinand le 12/01/2012

- 15 janvier 2012 - Dans un article publié dans le quotidien Midi Libre le 30 octobre 2011 (lire l'info), à la demande du service de propagande de Montpellier Agglomération, le lecteur du dimanche pouvait lire : "Le 15 janvier 2012, la totalité du tracé de la future ligne 3 sera testée avec des passagers à bord d'une rame à la livrée fonds marins". Nous sommes aujourd'hui le dimanche 15 janvier 2012, et mise à part deux girafes égarées du côté du terminus "Juvignac" au nord-ouest de la future ligne 3, il n'y avait pas de rame à la livrée "vingt mille lieues sous les mers"  à l'horizon. Les rames Citadis 402 Alstom arborant cette livrée numérotées 2071, 2072, 2073, 2074 et 2077 étaient garées au dépôt "Les Hirondelles", alors que les rames 2075 et 2076, revêtues de la même décoration, étaient stationnées au  dépôt "La jeune Parque".

Info et photo : E. Paris

Une girafe photographiée non loin du terminus de Juvignac. Photo : Edouard Paris le 15/01/2012

- 15 janvier 2012 - Sur la future ligne 3, les deux premiers automates distributeurs de titres de transport ont été installés à la future station "Les Tonnelles", avenue de Lodève à Montpellier. Chaque automate est doté d'un lecteur sans contact de carte de crédit, PayPass de Mastercard et  Paywave de Visa, développé par la société Hypercom qui a racheté au début du printemps 2008 la division Thales SA's e-Transactions business (France). Hypercom (USA)  avalée elle-même par VeriFone (USA) le 4 août 2011. Chaque automate est apparemment équipé d'un écran tactile. 

Info et photo : E. Paris

Nouvel automate High Tech distributeur de titres de transport. Photo : Edouard Paris le 15/01/2012

- 18 janvier 2012 - A Montpellier, sur le cours Gambetta, à la hauteur de la future station "Saint-Denis", propre à la future ligne 3, direction Juvignac, les platanes font partie intégrante du quai. Il est vrai que les écologistes étaient remontés comme des coucous à la suite de l'arrachage des platanes de l'avenue de Lodève. Dans quelques années, quand les racines défonceront le sol, on cassera le dallage de la station à moins que d'ici là le champignon du platane fasse son œuvre. Ce sera alors une coupe franche. 

Info : Anje34 - Photo : JJD

Un petit paradis de 60cm² épargné par le béton. Photo : JJD le 18/01/2012

- 19 janvier 2012 - Ce jeudi après-midi 19 janvier 2012, des essais de freinage, remorquage, traction, démarrage en côte de deux rames accouplées, se sont déroulés du côté des Hauts de la Lironde, commune de Lattes, sur la virgule à voie unique  de la future ligne 3 reliant l'avenue Georges-Frêche au terminus "Lattes Centre".  Les rames 2075 et 2076 Citadis 402 Alstom (photo de droite ci-contre) ont participé à ces tests. Présente également sur place, la rame bleue aux hirondelles 2021 Citadis 401 Alstom .

Info et photo : Anje34

Les rames 2075 et 2076 Citadis 402 Alstom photographiées au bas des Hauts de la Lironde sur la commune de Lattes. Photo : Anje34 le 19/01/2012

- 20 janvier 2012 - Les essais se poursuivent sur la future ligne 3. Ce vendredi après-midi, 20 janvier 2012, ils avaient lieu sur l'avenue de Lodève à Montpellier. Les rames Citadis 402 Alstom, numérotées 2072 (à gauche sur le cliché) et 2073 (à droite sur le cliché) étaient à la manœuvre, comme le démontre la photo de droite ci-contre prise à la future station "Jules Guesde".

Info  et photo : L. Ferdinand

Les rames 2072 et 2073 Citadis 402 Alstom photographiées à la future station Jules Guesde. Photo : Louis Ferdinand le 20/01/2012

- 20 janvier 2012 - Les Transports de l'Agglomération de Montpellier (TaM) viennent de mettre en ligne la version 2012 du tracé de la future ligne 3 (voir). A Montpellier, la station "Moularès", qui sera commune à la ligne 1 et à la future ligne 3, est dénommée "Moularès - Hôtel de Ville"  depuis le 11 novembre 2011 (lire l'info du même jour). A Lattes, les noms des stations "Pont Trinquat" et "Hauts de la Lironde",  dont l'ouverture est différée, ne figurent plus sur la nouvelle carte. A Pérols, la station qui devait s'appeler "Pailletrice" porte désormais le nom d' "EcoPôle". Toujours à Pérols,  la station "Parc des Expositions" devient "Parc Expo".

Info : JJD

- 25 janvier 2012 - Les stations propres à la ligne 4 "Circulade incomplète" disposeront d'abris spécifiques dont les parois seront ornées de motifs dessinés par Christian Lacroix. Seule faute de goût, de l'avis du webmestre : à la place des bancs, il aurait été préférable d'installer des fauteuils style Louis XIV pour être en parfait accord avec la ligne solaire.

Info : E. Paris - Esquisse : Copyright XCLX

Des sièges de mauvais goût

- 27 janvier 2012 - Sur la photo ci-contre à droite, un aperçu du convoi exceptionnel de la S.A. FROMONT qui a livré la veille, jeudi 26 janvier 2012, le second tronçon de la rame 2079 Citadis 402 Alstom qui circulera sur la future ligne 3.

Info  et photo : L. Ferdinand

Un convoi exceptionnel à la longueur exceptionnelle. Photo : Louis Ferdinand le 27/01/2012

- 27 janvier 2012 - Ce vendredi 27 janvier 2012, c'est la rame bleue aux hirondelles 2024 Citadis 401 Alstom qui a eu l'insigne honneur de franchir la première l'ouvrage d'art le plus imposant de la future ligne 3 construit au dessus du cours d'eau Mosson aux limites des communes de Montpellier et Juvignac. La rame en provenance de la future station "Mosson" a poursuivi sa route à très petite vitesse jusqu'au futur terminus Juvignac (lire l'info ci-dessous) sur des rails non nettoyés et non meulés.

Info  et photo : L. Ferdinand

La rame 2024 Citadis 401 Alstom franchit le pont sur la Mosson. Photo : Louis Ferdinand le 27/01/2012

- 27 janvier 2012 - La rame bleue aux hirondelles 2024 Citadis 401 Alstom rentre dans l'histoire pour être la première à atteindre le futur terminus "Juvignac" de la future ligne 3 sur la commune éponyme, ce vendredi 27 janvier 2012. Le décor est déjà planté pour l'inauguration de la future ligne 3 fixée au 6 avril 2012, vendredi saint.

Info et photo : Anje34  - Trait d'humour : E. Paris

La rame 2024 Citadis 401 Alstom prend la pose au futur terminus Juvignac. Photo : Anje34 le 27/01/2012

- 27 janvier 2012 - Grande effervescence du côté de la future station "Mosson", ce vendredi 27 janvier 2012, où la ligne 1 (nouveau terminus) et la future ligne 3 seront en correspondance. Pas moins de cinq rames évoluaient sur le site, à savoir : la rame fleurie 2054 Citadis 302 Alstom, au premier plan sur la photo ci-contre à droite, la rame 2024 Citadis 401 Alstom retenue pour étrenner les rails jusqu'au futur terminus "Juvignac", et les rames 2071, 2072 et 2075 Citadis 402 Alstom à la livrée vingt mille lieues sous les mers.

Info et photo : Anje34

Ca s'active du côté de la future station Mosson. Photo : Anje34 le 27/01/2012

- 27 janvier 2012 - Extraits d'un article intitulé "Construire un tramway sans mettre la ville en chantier" publié par le bimensuel "Ville Rail & Transports" numéro 535 daté du 25 janvier 2012 :

"Le 26 octobre dernier, par exemple, la finalisation des travaux de la ligne 3 du tram de Montpellier a provoqué cinq heures d'embouteillage. Midi Libre pointe les erreurs qui ont aggravé cette "panade automobile" : "un tractopelle à l'abandon, des signalisations de chantier incohérentes ou encore l'absence surréaliste d'agent de régulation". De nombreuses voix, dont le site indépendant "Tramway de Montpellier", s'élèvent pourtant pour dénoncer un laisser-aller général. Un ingénieur ayant travaillé sur les trams de Montpellier, Strasbourg et Reims évoquait dans L'Union (Reims) "un chantier complètement désorganisé à Montpellier". Robert Subra, élu en charge des travaux du tram, reconnaissait lui-même après une visite du chantier de Dijon que les entreprises montpelliéraines feraient bien de prendre exemple..."

"A Montpellier, où la TAM est critiquée pour sa communication déficiente sur les travaux, on est passé de zéro médiateur pour les deux premières lignes à 2 médiateurs pour 19,8 km..."

"A Montpellier, on est conscient des insuffisances, et la TAM souhaite y remédier. "Nous devons améliorer le balisage et la signalisation...", reconnaît Laurent Carrère, responsable du projet de la ligne 3, "...peut-être en les incluant dans un marché de services et non de travaux. Il faut arriver à une conception plus professionnelle du balisage. Au lieu de dire aux entreprises de mettre tel panneau à tel endroit, on confierait l'ensemble de la signalisation à une entreprise spécialisée de concevoir les itinéraires"."

Note : après lecture complète de cet article portant sur plusieurs villes françaises, le webmestre accorde la meilleure note à Brest Métropole qui a notamment recruté neuf personnes pour la communication par la SemTram (découvrir le site dédié). Les villes du sud mentionnées , Nice, Toulouse et...Montpellier, ferment la marche.

- 2 février 2012 - Après la réception la veille du premier tronçon de la rame 2080 Citadis 402 Alstom destinée à la future ligne 3, le second tronçon de cette même rame a été livré ce jeudi 2 février 2012 au centre de maintenance et d'exploitation "Les Hirondelles", quartier Mosson à Montpellier, par un convoi exceptionnel de la S.A. FROMONT, sous quelques flocons de neige.

Info  et photo : L. Ferdinand

La rame 2031 Citadis 302 Alstom rentre au dépôt Les Hirondelles en même temps que le convoi exceptionnel chargé de la livraison du second tronçon de la rame 2080 Citadis 402 Alstom. Photo : Louis Ferdinand le 02/02/2012

- 3 février 2012 - La future station "Saint-Martin", avenue des Prés d'Arènes à Montpellier, située sur le tracé propre à la future ligne 4 "Circulade incomplète", est en train de recevoir son mobilier. La structure de l'abri central installé sur le quai direction "Saint-Denis" a été prélevée sur la station "Voltaire" (photo ci-contre à droite).  Celle installée sur le quai opposé, direction "Place Albert-1er", provient de la station "Place Carnot".  Les stations "Voltaire" et "Place Carnot", à Montpellier, sont actuellement desservies par la ligne 2. A compter du 7 avril 2012, elles basculent sur la future ligne 3.

La maintenance des abris des stations propres à la ligne 4 "Circulade incomplète" est assurée par Clear Channel Outdoor qui est également en charge des abris des stations propres à la ligne 2.

Info et photo : Anje34

Du mobilier de la ligne 2 installé dans des stations propres à la future ligne 4. Photo : Anje34 le 03/02/2012

- 7 février 2012 - La décoration des parois vitrées des abris de la future ligne 3 a été officiellement dévoilée ce mardi 7 février 2012 au futur terminus "Juvignac", jour où les élus de l'agglomération accueillaient la rame 2078 Citadis 402 Alstom à la livrée vingt mille lieues sous les mers. Chacun interprétera à sa façon cette décoration signée Christian Lacroix. Les uns crieront "Papillons", d'autres plus observateurs diront "Poissons irradiés de la mer du Japon roulant une dernière pelle".

Info et photo : L. Ferdinand - Trait d'humour : E. Paris

Des poissons pour vous donner un avant goût du terminus Pérols - Etang de l'Or à 2,2km à pied de la mer. Photo : Louis Ferdinand le 07/02/2012

- 7 février 2012 - La rame 2078 Citadis 402 Alstom n'est pas le premier tramway à avoir franchi le nouveau pont sur la Mosson aux limites des communes de Montpellier et Juvignac (lire l'info du 27 janvier 2012).  Pour les médias, c'est elle qui restera dans l'histoire du tramway moderne de Montpellier comme étant la première à avoir transporté des passagers sur 600 mètres entre le futur terminus "Juvignac" et le plus imposant ouvrage d'art de la future ligne 3 inauguré en grande pompe ce mardi 7 février 2012 .

Info et photo : L. Ferdinand

La rame 2078 Citadis 402 Alstom photographiée sur le nouveau pont sur la Mosson. Comme un trait d'union entre les communes de Montpellier et de Juvignac. Photo : Louis Ferdinand le 07/02/2012

- 11 & 13 février 2012 - La livraison de la onzième rame Citadis 402 Alstom destinée à la future ligne 3 a été perturbée par la vague de froid que connait la France depuis le 1er février 2012. Le premier tronçon (photo ci-contre à droite) a été réceptionné au centre d'exploitation et de maintenance "Les Hirondelles", quartier Mosson à Montpellier, le samedi 11 février 2012. Le second tronçon de la rame était attendu le lundi 13 février 2012.

Info  et photo : L. Ferdinand

Un bout de la rame 2081 Citadis 402 Alstom en voie d'être déchargé. Photo : L. Ferdinand le 11/02/2012

- 12 février 2012 - Quatre stations des futures lignes 3 et 4 "Circulade incomplète" vont disposer d'abris spécifiques dessinés par l'architecte montpelliérain Antoine Garcia-Diaz. Il s'agit de la station  "Plan Cabanes" propre à la future ligne 3, de la station à quais décalés "Saint-Denis" (quai nord propre à la future ligne 3, quai sud commun aux future lignes 3 et 4 "Circulade incomplète"), et des stations "Observatoire" et "Gare St-Roch", communes aux futures lignes précitées. Les trois premières stations viennent de recevoir leurs panneaux électroniques d'information. Seulement, comme le montre la photo ci-contre à droite prise à la station "Saint-Denis" coté sud, leur positionnement légèrement incliné dessert non seulement l'esthétisme de l'œuvre de l'architecte mais encore  il obligera les personnes de grande taille à baisser la tête, la partie inférieure du panneau étant située à 2,20m du sol.

Info et photo : E. Paris

Moins haut qu'un panneau de basket. Photo : Edouard Paris le 12/02/2012

- 12 février 2012 - Le grand avantage avec les pages d'un site internet, est de pouvoir revenir sur un texte afin de corriger des fautes d'orthographe ou des imprécisions puis les remettre en ligne. Malheureusement avec le papier, il n'est pas possible de revenir sur des coquilles, sauf à envoyer les exemplaires déjà imprimés au pilon avant diffusion. Ainsi, des lecteurs du périodique Harmonie numéro 291, février 2012, publié par Montpellier Agglomération, ont décelé du premier coup d'œil des anomalies en page 12. Au lieu du titre "Noms de baptême de la ligne 4" on se retrouve avec "Noms des stations de la ligne 4". Le nombre de rames affectées à la ligne 4 "Circulade incomplète" étant de dix, il y a donc un intrus parmi les onze noms de baptême indiqués. S'il s'agissait d'énoncer les noms des stations de la ligne 4 "Circulade incomplète", ils seraient au nombre de dix-sept et sur les onze noms indiqués ci-contre à droite, un seul correspond à une station de la ligne en question, à savoir "Corum". A ce propos, l'intrus parmi les onze noms de baptêmes est sans aucun doute "Corum".

Info : E. Paris - Document : emprunté à Harmonie n°291 - février 2012

Une coquille qui se transforme en devinette

- 17 février 2012 - Fâcheuse posture pour la rame 2078 Citadis 402 Alstom au centre d'exploitation et de maintenance "Les Hirondelles", quartier Mosson à Montpellier, ce vendredi 17 février 2012. La rame remontait vers une des voies du garage extérieur dédiées aux rames Citadis 402 Alstom de la future ligne 3, quand le bogie porteur de la caisse sur laquelle est installé le pantographe capteur de courant, a commencé à  prendre un autre chemin, peut-être à cause d'un appareil de voie défectueux, avant de sortir des rails. En langage ferroviaire, cet incident se nomme une "bivoie". Cela arrive de temps à autre dans les dépôts de tramways, plus rarement en ligne. La "bivoie" la plus sérieuse survenue sur le réseau de tramways de Montpellier remonte au dimanche 26 novembre 2006 (lire ou relire l'info). Il a impliqué une rame fleurie qui effectuait des essais à Castelnau-le-Lez, à deux pas de l'actuelle station "Notre-Dame-de-Sablassou" de la ligne 2.

Info  et photo : L. Ferdinand

Une équipe de techniciens s'affaire à remettre sur les rails un bogie porteur de la rame 2078 Citadis 402 Alstom. Photo : Louis Ferdinand le 17/02/2012

- 27 février 2012 -  Sur la photo ci-contre à droite, la rame 2077 Citadis 402 Alstom se livre à de véritables contorsions pour passer du boulevard du Jeu-de-Paume à l'étroite rue André-Michel à Montpellier. Une dure épreuve pour un matériel qui n'est pas conçu pour emprunter des courbes à faible rayon.

Ce lundi 27 février 2012, la rame 2077 participait avec trois autres rames du même type, numérotées 2072, 2075 et 2080, à des essais de chronométrage et de "mise en conflit" dans le secteur Jeu-de-Paume - Cours Gambetta.

Info et photo : Anje34

La rame 2077 Citadis 402 Alstom tourne vers la rue André-Michel. Photo : Anje34 le 27/02/2012

- 1er & 2 mars 2012 - Livraison des deux tronçons de la rame 2082 Citadis 402 Alstom destinée à la future ligne 3, par deux convois exceptionnels de la S.A. FROMONT, au centre d'exploitation et de maintenance "Les Hirondelles", quartier Mosson à Montpellier. Le premier convoi transportant une motrice et une caisse intermédiaire est arrivé le jeudi 1er mars 2012 (photo ci-contre à droite). Le second convoi, véhiculant  une motrice et quatre caisses intermédiaires, s'est présenté ce vendredi 2 mars 2012.

Info  et photo : L. Ferdinand

Un tronçon de rame qui va prendre des couleurs à Montpellier. Photo : Louis Ferdinand le 01/03/2012

- 2 mars 2012 - Des élus de l'agglomération étaient en balade à bord de la rame 2073 Citadis 402 Alstom, ce vendredi matin 2 mars 2012, entre les futurs terminus de la future ligne 3 "Juvignac" d'un coté, et "Perols - Etang de l'Or" et "Lattes - Centre" de l'autre*. A Montpellier,  les feux de signalisation n'étant pas encore opérationnels à l'intersection  de la rue du Faubourg-de-la-Saunerie et du boulevard du Jeu-de-Paume, tout comme à l'intersection du boulevard de l'Observatoire et de la rue Anatole-France, ce ne sont pas moins de quatre  motards de la police municipale qui ouvraient la voie au tramway à la livrée "vingt mille lieues sous les dettes", telle une escorte présidentielle. Peut-être une répétition en vue de la possible venue de François Hollande le 6 avril prochain à Montpellier pour l'inauguration des lignes 3 et 4 "Circulade incomplète".

Info : E. Paris

*Source : Midi Libre, édition de Montpellier et sa région, du 3 mars 2012, page 3.

- 3 mars 2012 - La photo ci-contre  à droite présente la signalétique d'une station de la future ligne 3. Les voyageurs attendront leur tramway à la livrée "vingt mille lieues sous les mers" sous des abris équipés d'une toiture bleu ciel au design du plus bel effet*.

Info et photo : E. Paris

* A l'exception des stations "Mosson", "Plan Cabanes", "Saint-Denis", "Observatoire", "Gare Saint-Roch" et "Pablo Picasso" toutes situées sur le territoire de la commune de Montpellier (lire l'info du 12 février 2012).

- 7 mars 2012 - Après des essais sur les deux branches à voie unique de la future ligne 3, dont l'origine de chacune d'entre elles se situe à la sortie sud-est de la future station "Boirargues", l'une en direction du futur terminus "Pérols - Etang de l'Or", l'autre en direction du futur terminus "Lattes Centre", dix rames Citadis 402 Alstom à la livrée "vingt mille lieues sous les mers" ont été mobilisées du côté de la future station "Parc Expo" sur la branche du futur terminus "Pérols - Etang de l'Or", ce mercredi 7 mars 2012, en fin d'après-midi. But de la manœuvre : simuler une vague de départs rapprochés de rames à la fin d'une grande  manifestation sportive, culturelle ou autre, organisée dans la salle multifonctions "Park&Suites Arena" édifiée sur la commune de Pérols. Ce dispositif nécessitera la présence sur le terrain de dix à douze rames en stand by sur la voie unique qui se poursuit au delà de la sortie sud-est de la future station "Parc Expo". A ces occasions, les deux dernières stations de la ligne "Pérols centre" et "Pérols Station" ne seront plus desservies par les tramways. A la place, des navettes routières assureront l'acheminement des voyageurs depuis la station "Parc Expo" vers ces deux stations et vice versa.

La photo du haut ci-contre à droite montre la signalisation propre au remisage (lettre R rouge).

La photo du bas ci-contre à droite présente les dix rames de 43 mètres chacune, toutes à la queue leu leu, qui  étaient engagées pour le grand test du jour. Dans l'ordre, de gauche à droite, les rames Citadis 402 Alstom numérotées : 2076, 2074, 2077, 2080, 2075, 2072, 2073, 2071, 2079, 2081.

En situation réelle, il serait opportun de stationner des rames de toutes les lignes, de sorte que les spectateurs de Jacou, Saint-Jean-de-Védas, Juvignac ou des quartiers des facultés à Montpellier puissent rentrer chez eux sans avoir à changer de tram.

Info et photos : L. Ferdinand et Anje34. Suggestion : E. Paris

R comme remisage. Photo : Louis Ferdinand le 07/03/2012

Un train de tramways. Photo : Anje34 le 07/03/2012

- 9 mars 2012 - A peine assemblée dans la foulée de la livraison de ses deux tronçons au centre d'exploitation et de maintenance "Les Hirondelles", quartier Mosson à Montpellier,  les mercredi 7 mars et  jeudi 8 mars 2012, la treizième rame Citadis 402 Alstom destinée à la future ligne 3 est  venue se dégourdir les bogies sur les emprises de la future station multimodale "Mosson" ce vendredi matin, 9 mars 2012.

Info  et photo : L. Ferdinand

Première sortie de la rame 2083 Citadis 402 Alstom. Photo : Louis Ferdinand le 09/03/2012

- 11 mars 2012 - A moins de mettre les bouchées quadruples d'ici au samedi 7 avril 2012, le webmestre ne voit pas comment la station "Juvignac" pourra être ouverte aux voyageurs à cette date là. Au vu de la situation actuelle (photo ci-contre à droite  prise ce dimanche 11 mars 2012) beaucoup reste à faire. Les quais ne sont pas achevés, aucune voie d'accès bitumée n'est ouverte à la circulation  et le parking promis est toujours à l'état de terrain vague. Les abords de la station sont un vrai no man's land. Les chantiers des programmes immobiliers débutent à peine. Accueillir du public dans un tel environnement à compter du 7 avril prochain relèvera de la plus flagrante des irresponsabilités. Les services de l'Etat qui ont le seul pouvoir de décision de l'ouverture ou non de la station ne devront pas céder aux caprices de la première magistrate de Juvignac, si les conditions élémentaires de sécurité  ne sont pas réunies d'ici là.

Info et photo : E. Paris

Futur terminus Juvignac photographié le 11/03/20112 par Edouard Paris

- 11 mars 2012 - La région Languedoc-Roussillon connaît une vague de sécheresse hivernale sans précédent depuis 1873. A moins de pluies diluviennes d'ici au vendredi 6 avril 2012, jour de l'inauguration couplée des lignes 3 et 4 "Circulade incomplète", il y a de très grandes chances que les nouvelles  plates-formes dédiées à ces deux lignes dont la plupart doivent être engazonnées ne le soient pas à cette date. Le webmestre ose espérer que les élus de l'agglomération de Montpellier ne seront pas tenter de faire fonctionner de nuit les dispositifs d'arrosage pour pallier l'absence de précipitations.

Info et photo : E. Paris

Pas un brin de gazon sur la plate-forme propre à la future ligne 4 Circulade incomplète non loin du méga Hôtel de Ville de Montpellier (Photo : Edouard Paris le 11/03/2012

- 11 mars 2012 - "Merde alors!". C'est certainement l'expression qui sortira le plus souvent de la bouche des voyageurs de la future ligne 3 qui, après être descendus des rames à la livrée "Vingt mille lieues sous les mers" au futur terminus "Pérols - Etang de l'Or", apprendront que la mer se trouve à 2,2 km à pied de là. Le webmestre propose donc de rebaptiser le futur terminus en "Pérols - Mer da l'Or" afin d'anticiper l'évidente déception des voyageurs. 

Info et photomontage : E. Paris

Info reprise en page 8 de l'hebdomadaire satirique l'Agglo-Rieuse numéro 484 daté du 14 mars  2012.

Photomontage facétieux d'Edouard Paris à partir d'une photo prise le 11/03/2012

- 17 mars 2012 - Louis Ferdinand a pu se procurer un carton d'invitation  voyage de presse  pour  l'inauguration couplée des lignes 3 et 4 "Circulade incomplète", une cinquième en France* (lire l'info du 1er janvier 2012), fixée au vendredi 6 avril 2012. En cliquant sur l'image ci-contre à droite découvrez le programme complet de la journée qui s'adresse à des invités parisiens. A noter que le président du Conseil Général, André Vézinhet, n'apparait pas sur le carton, alors que le département de l'Hérault a participé à concurrence de 23 millions d'Euros** au financement de la construction de la ligne 3 et de l'extension ouest de la ligne 1.

Info : E. Paris

* Et non une première en France comme l'annonce volontairement par erreur l'invitation.

** et non 28 comme annoncé en 2009 Les 5 millions de différence ont été pris en charge par l'agglomération de Montpellier.

- 21 mars 2012 - En ce deuxième jour du printemps, ce sont les rames "tramway école" qui fleurissent, à une heure de pointe, sur le tracé de la future ligne 3 dont la mise en service est toujours programmée pour le samedi 7 avril 2012, au lendemain d'une inauguration couplée avec la future ligne 4 "Circulade incomplète" probablement agitée selon des bruits de couloir. Notre envoyé spécial, Anje 34, a compté quatre tramways école à la livrée "vingt mille lieues sous les mers" ce mercredi matin, 21 mars 2012. Les apprentis conducteurs étaient aux commandes des rames 2071, 2072, 2073 et 2074 Citadis 402 Alstom, dont le prix unitaire approche les 2,85 millions d'Euros.

Info et photo : Anje34

La rame 2073 Citadis 402 Alstom fait office de tramway école. Photo : Anje34 le 21/03/2012

- 21 mars 2012 - Mais que fait donc la SPA (la Société Protectrice des Arbres) ? Notre envoyé spécial, JJD, s'était inquiété, le 18 janvier dernier (lire l'info), du sort des platanes qui font partie intégrante du quai nord de la future  station "Saint-Denis" sur le cours Gambetta et d'un quai de la future station "Plan Cabanes" un peu plus haut, toutes deux situées sur le tracé de la future ligne 3. La photo ci-contre à droite le prouve, ce n'est pas par là que l'eau de pluie viendra étancher la soif de notre pauvre platane.

Info et photo : JJD

Au secours, j'étouffe! Photo : JJD le 21/03/2012

- 26 mars 2012 - Ça promet ! C'est l'exclamation de notre envoyé spécial Anje34 à la vue de l'énorme embouteillage qui paralysait la circulation des automobiles et des tramways de la future ligne 3 sur la place Saint-Denis à Montpellier, ce lundi après-midi, 26 mars 2012. Sur la photo ci-contre à droite, la rame 2077 Citadis 402 Alstom est bloquée par des véhicules qui n'ont rien à faire sur la plate-forme qui  sera commune aux tramways des futures lignes 3 et 4 "Circulade incomplète" à cet endroit. Il fallait  quatre minutes en moyenne à une rame pour parcourir les 125 mètres environ entre le quai sud de la future station "Saint-Denis" et la rue du Faubourg-de-la-Saunerie.

Info et photo : Anje34

Place Saint-Denis à Montpellier, automobiles et tramways sont au même régime. Photo : Anje34 le 26/03/2012

- 26 mars 2012 - Le quotidien gratuit "Direct Montpellier Plus" publie aujourd'hui, 26 mars 2012, le programme des festivités destinées au public le 6 avril 2012, vendredi saint, jour de l'inauguration couplée des lignes 3 et 4 "Circulade incomplète", une cinquième en France. Un après-midi de réjouissance pour   les habitants de l'agglomération de Montpellier,  un chemin de Lacroix pour les correspondants du site.

 - 14 h: Début des festivités à Juvignac, Pérols, Lattes, place de la Comédie et place de l’Observatoire à Montpellier.

Les communes organiseront chacune des animations autour de deux rames stationnées aux terminus.

La troupe des Plasticiens Volants, enchantera petits et grands avec leurs créatures gonflables volantes et marionnettes géantes aux couleurs des 4 éléments (Air, Eau, Terre, Feu), sur ces mêmes sites.

Une parade exceptionnelle est organisée de la place de la Comédie jusqu’à la place de l’Observatoire.

- 16 h : Départ des deux rames officielles de la ligne 3 des terminus en direction de la Babote, et d'une rame officielle de la ligne 4, depuis la station Saint-Martin.

- 16 h 30 : Inauguration de la station Georges Frêche - Hôtel de Ville dessinée par Jean Nouvel.

- 17 h : Départ de la place de la Comédie de la parade des Plasticiens Volants.

- 17 h 30 : Arrivée de la parade des Plasticiens Volants, place de l’Observatoire.

- 18 h : Arrivée du cortège des rames inaugurales, place de l’Observatoire et discours inaugural.

- 19h : Buffet républicain offert à la population.

- 20 h : La Diva du tramway, spectacle musical interprété par la soprano Nathalie Nicaud, qui avait déjà chanté pour la ligne 2.

- 20h30 : Spectacle magique et fantastique autour de la Babote, conçu par Damien Fontaine, spécialiste de la projection.

- 21h30 : Au pied de la tour de la Babote, crucifixion du webmestre du présent site et de ses deux principaux envoyés spéciaux qui ont ouvertement humilié les élus de l'agglomération de Montpellier et les journalistes de salon inféodés à cette même agglomération, au cours de ces trois dernières années.

- 28 mars 2012 - Le lundi 26 mars 2012 après-midi, une centaine d'habitants de l'agglomération de Montpellier, tous majeurs et vaccinés, titulaires de la carte Pass'Agglo,  dont cinquante avaient été tirés au sort pour gagner le droit de voyager en avant-première à bord de la rame 2073 Citadis 402 Alstom à la livrée "vingt mille lieues sous les mers", ont découvert  le tracé de la future ligne 3 entre les futurs terminus "Juvignac" et  "Pérols - Etang de l'Or" via une portion propre à  la future ligne 4 "Circulade incomplète" située entre l'avenue de Maurin et la future station "Georges Frêche - Hôtel de Ville". Louis Ferdinand, fidèle correspondant du site, a pu recueillir le témoignage d'un des participants qui a demandé à garder l'anonymat de crainte  de devoir rendre sa carte Pass'Agglo et les deux tickets "collector" estampillés "Mr. Lacroix" qui lui ont été remis à cette occasion.

"A Juvignac, les quais de la station n'étaient pas encore achevés comme l'atteste la vidéo mise en ligne sur le site du quotidien régional Midi Libre.  Monsieur Robert Subra, vice-président  de l'agglomération de Montpellier, président des Transports de l'agglomération de Montpellier (TaM), et Monsieur Jean-Pierre Moure, président de l'agglomération, par ordre d'arrivée, sont montés dans la rame au terminus  "Juvignac". Monsieur Moure avait dix minutes de retard. Après leurs petits discours et des explications données par Monsieur Robert Subra, tous deux sont descendus en cours de route, peut-être pour esquiver les questions embarrassantes à l'arrivée de la rame au terminus "Pérols - Etang de l'Or" où beaucoup de voyageurs ont été franchement déçus de ne pas trouver la plage au bout du quai. L'expédition a duré en tout et pour tout trois bonnes heures, dont près de deux heures à bord de la rame 2073. La vidéo de Midi Libre présente le tracé en accéléré. Je l'ai regardée sur grand écran à la maison. Ca m'a donné le mal de mer. Ce fut néanmoins un après-midi inoubliable".

Voir la vidéo mise en ligne par Midi Libre.

Les quatres lignes du tramway symbolisées sur un seul ticket grâce au formidable talent de Mister Christian Lacroix

- 28 mars 2012 - A neuf jours de l'inauguration des futures lignes 3 et 4 "Circulade incomplète", force est de constater que tous les travaux ne sont pas encore achevés. La photo ci-contre à droite, prise dans le quartier de La Rauze à Montpellier, sur la partie propre à la ligne 4 "Circulade Incomplète", montre les quais de la future station "La Rauze" vides de tout mobilier.

Info et photo : Anje34

Tous aux abris. Photo : Anje34 le 28/03/2012

- 30 mars 2012 - L'agglomération de Montpellier publie un numéro spécial du périodique Harmonie consacré en totalité au tramway. Sur le sujet de l'inauguration simultanée des lignes 3 et 4 "Circulade incomplète", il n' est plus question d'une première en France. Cependant, le service de communication insiste pour laisser croire que la ligne 3 vous conduit jusqu'à la mer en mentionnant sous la photo de la station "Pérols - Etang de l'Or" (baptisée par le webmestre "Pérols - Mer da L'Or" - lire l'info du 11 mars 2012), "La plage en bout de ligne". Dès la phrase suivante, il est indiqué que la station est à 1,5 km de la mer. Un léger mieux lorsque il y a trois ans en arrière, il était annoncé 800m (lire l'info du 9 mars 2009). Cependant on est encore loin du compte dans la mesure où la station est réellement située à 2,2km à pied de la grande bleue. 50 vélomagg' seront à la disposition des voyageurs, un nombre largement insuffisant. Quant aux deux lignes Hérault-Transport qui permettront de rejoindre Palavas-les-Flots, on ne connait pas encore à ce jour la capacité des bus et leurs conditions d'accès.

Note du lundi 2 avril 2012 : aux dernières nouvelles les bus d'Hérault-Transports desserviront le Petit-Travers et sa multitude de plages privées à la sortie est de Carnon et non pas  Palavas-les-Flots.

Un très petit aperçu du spécial tramway Harmonie avril 2012 n° 293

- 1er avril 2012 - L'Arrêté préfectoral n° DDTM 34 – 2012 – 03 - 02076 intitulé "Mise en place des premières mesures de restriction des usages de l'eau", en date du 30 mars 2012, dont l'ensemble des dispositions était d'application immédiate, est très clair. L'arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, ainsi que des jardins d'agrément, est totalement proscrit. Dans son article 6 il est stipulé : "Tout contrevenant aux mesures du présent arrêté encourt une peine d'amende prévue pour les contraventions de 5ème classe, d'un montant maximum de 1 500 Euros à 3 000 Euros en cas de récidive."

Ce dimanche matin  1er avril 2012, au cours d'une randonnée à vélo le long de la future ligne 3, entre la future station "Pergola" et le futur terminus "Juvignac", le webmestre du présent site a  pu constater, de visu, qu'un des services techniques de l'agglomération de Montpellier, en charge de l'entretien de la plate-forme du tramway, avait sciemment enfreint l'arrêté précité. L'arrosage automatique de nuit a été abondant comme le démontre la photo ci-contre à droite prise rue du Pilory à Montpellier. La terre de la plate-forme engazonnée du tramway était gorgée d'eau et quelques mètres carrés de la voie routière parallèle aux rails du tramway était couverte d'une jolie flaque.

Un acte d'incivilité made in Montpellier Agglomération.

Info (qui n'est absolument pas un poisson d'avril) et photo : E. Paris

Lire  également l'info du 11 mars 2012.

 Rue du Pilory à Montpellier. Photo : Edouard Paris le 01/04/2012

- 3 avril 2012 - Le 17 mars 2012, les visiteurs du site pouvaient prendre connaissance du carton d'invitation voyage de presse adressé par Montpellier Agglomération aux journalistes parisiens. Le webmestre avait souligné que le président du Conseil Général, André Vézinhet, ne figurait pas parmi les personnalités citées (lire ou relire l'info du 17 mars 2012). Un nouveau carton a été imprimé. Cette fois ci, non seulement André Vézinhet, le grand oublié, est mentionné, mais les noms des maires des quatre communes concernées par le tracé de la future ligne 3, y sont également portés, d'où le rajout de cinq logos supplémentaires.

Info : L. Ferdinand et E. Paris

 

- 4 avril 2012 - Abri typique d'une station où passera  la future  ligne 4 "Circulade incomplète".

Info et photo : L. Ferdinand

Abri typique d'une station où passera la future ligne 4 Circulade incomplète. Photo : Louis Ferdinand le 04/04/2012

- 4 avril 2012 - Signalétique spécifique de la ligne 4 "Circulade incomplète" baptisée "ligne solaire".

Info et photo : L. Ferdinand

Signalétique propre à la ligne solaire. Photo : Louis Ferdinand le 04/04/2012

La suite sur le site http://tramwaydemontpellier.net

 

A Montpellier, le comité de quartier Saint-Clément se mobilise contre la suppression, sans aucune concertation préalable, de la branche nord-ouest de la ligne 6 de bus urbain entre la gare St-Roch et l'avenue du Professeur Blayac, à compter du 7 avril 2012. Une pétition a recueilli 4000 signatures pour le maintien d'une ligne de bus depuis et vers le centre ville (gare St-Roch)*.

Une première manifestation, dont les rangs se sont bien garnis au fur et à mesure de sa progression, a été organisée entre le quartier Saint-Clément et le boulevard des Arceaux le samedi 17 mars 2012. 

Une deuxième marche de protestation contre la suppression de la ligne 6 a eu lieu le samedi 24 mars 2012 sur le même parcours. La mobilisation des manifestants n'a pas fléchi et un chaud soleil printanier était de la partie.

Une réunion a été organisée le samedi 31 mars 2012,  à 10h30 au Parc Bartolomé de Las Casas, avenue Saint-Clément. Elle a rassemblé une quarantaine d'habitants venant du quartier Saint-Clément et du quartier des Arceaux.

Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port...
Pierre Corneille - Extrait du C
id

Pour toute information n'hésitez pas  à consulter le site du comité de quartier Saint-Clément.

* Le tracé qui répond le plus à l'attente des habitants des quartiers concernés est le suivant : Gare St-Roch, Observatoire, Saint-Guilhem, Peyrou, Pitot, Paladilhe, Glycines,  Avenue de l'Agriculture, Louvain, Erables, Las Sorbes,  Saint-Gabriel, Espérance, Las Cazes, Saint-Clément, Belvédère,  La Pergola (connexion avec la ligne 3 du tramway), Petit Bard, Marie Curie, Renaudel et Celleneuve (connexion avec la ligne 3 du tramway).

Aucune solution satisfaisante n'ayant été proposée à l'issue de la rencontre organisée avec des élus de l'agglomération de Montpellier, le lundi 2 avril 2012,  les utilisateurs habituels et occasionnels de l'actuelle ligne 6 feront entendre leur voix à la station Jules Guesde au moment du passage des rames inaugurales de la ligne 3, le vendredi 6 avril 2012.

 

Haut de page

Archives ligne 3 (2005-2010) - Archives Ligne 4 (2005-2010)  Archives lignes 3 et 4 (2011)

 Info circulation : localisation des chantiers liés à la construction de la ligne 3 et à l'extension ouest de la ligne 1

 

Rapport et conclusion de la commission d'enquête sur la création de la ligne 3 et l'extension ouest de la ligne 1

Les grandes mutations du tracé de la ligne 3

 

Le site Carto.Metro présente la carte du réseau 2012 (version janvier 2012)

à la suite de l'intervention du président mégagglo du 9 Juillet 2010 (lire)

Montpellier Journal

La carte du "réseau 2020" en ligne sur le site de Montpellier Journal

La carte du "réseau 2018" présentée par le président mégagglo le 12 avril 2010

Compte rendu de la réunion publique du 20/10/2010 sur le Plan de Déplacements Urbains 2010/2020

 

La ligne 3 en résumé (depuis le 9 juillet 2010 (lire))

Longueur 19,3 km, dont deux branches à voie unique, l'une se dirigeant vers le centre de Lattes, l'autre vers Pérols au lieudit Santa Monica à 1900 mètres à vol de mouette de la mer. Un tronçon à voie unique également entre "Mosson" et "Juvignac"

La pose des premiers rails a débuté le 29 mars 2010 en face le future Hôtel de Ville. Les rails en question dépendent désormais de la future ligne 4 "Circulade incomplète".

Coût  (valeur 2008) :  530 millions d'Euros hors taxe comprenant l'extension ouest de la ligne 1, la construction de la ligne 3,  la construction du tronçon propre à la ligne 4 "Circulade" et l'achat de 23 rames Citadis 402 Alstom.
Nombre de stations prévu :  29.

Nombre de rames envisagé pour la desserte : 19 Citadis 402 Alstom dans un premier temps.

Constructeur retenu le 12/05/2009 : Alstom.

La livraison de la première rame est intervenue le 24 juin 2011.

Inauguration fixée au vendredi 6 avril 2012.

Lire aussi les infos données par les  TaM sur la ligne 3

 

Les différentes propositions du tracé de la ligne 4

 

La ligne 4 "Ring" puis "Circulade" en résumé

Longueur 8,2 km.

Seule partie à construire : entre l'avenue de Maurin (pont des Payroliers") et le nouvel Hôtel de Ville, via les Prés-d'Arènes.

Partage des voies avec la ligne 3 dans le quartier de l'Observatoire, avec la ligne 2 entre la Gare St-Roch et la bifurcation vers le pont des Payroliers, avec les  lignes 1 et 3 entre la station "Moularès" et "Rives du Lez", avec la ligne 1 entre cette dernière station et la station "Place de l'Europe". Site propre entre "Place de l'Europe" et "Corum" via "Les Aubes" (actuel tronçon de la ligne 2), puis à nouveau partage des voies avec la ligne 1 entre la station "Corum" et la station "Place Albert-1er".

Matériel roulant : 10  Rames Citadis 302 Alstom prélevées sur le parc de la ligne 2 (sept) et de la ligne 1 (trois) aux dernières nouvelles.
Nombre de stations prévu : 17.
Inauguration fixée au vendredi 6 avril 2012  (Circulade incomplète).

 

 

PROJET DE LIGNE 5  transformé en projet de ligne 6 le 9 juillet 2010.

Ancien projet de ligne 4 devenu projet de ligne 5 le même jour

 

- 27 juin 2008 - L'une voit des nains partout, l'autre voit des tramways partout. Au cours du conseil d'agglomération, qui s'est tenu le jeudi 26 juin 2008 en soirée, le président de l'agglomération de Montpellier, Georges Frêche, a évoqué la création d'une ligne 5 pour la desserte du nouveau campus universitaire "Montpellier - Sud de France". Ce serait une branche de la ligne 1, partant du carrefour de la Colonne, à proximité de l'actuelle station "Saint Eloi" de la ligne 1,  qui emprunterait l'avenue du Docteur-Pezet et la route de Mende avant d'atteindre Agropolis aux portes de Montferrier-sur-Lez.

Source : Midi Libre, édition Montpellier et sa région, page 2, du 27 juin 2008.

 

- 29 juin 2008 - A l'occasion de la pose de la première pierre de la médiathèque Albert Camus à Clapiers, qui a eu lieu sous un soleil de plomb le samedi 28 juin 2008, Georges Frêche, le président de l'agglomération de Montpellier, a promis que la nouvelle ligne 5 (lire l'info ci-dessus) pourrait continuer au-delà d'Agropolis pour rejoindre la commune de Clapiers, d'ici à cinq ans, après avoir franchi le Lez sur un pont que l'on n'appellera pas pont de l'Amitié parce qu'il existe déjà, mais pont de la Concorde ou pont de la Fraternité. Source : Midi Libre, édition Montpellier et sa région, page 11, du 29 juin 2008.

Note du Webmestre : sauf que le pont de la Concorde existe déjà. Il permet aux rames fleuries de la ligne 2 de relier Montpellier à Castelnau-le-Lez et vice versa (lire l'info du 21 juillet 2006).

 

- 3 juillet 2008 - L'hebdomadaire La Gazette de Montpellier, n°1046, du jeudi 3 au mercredi 9 juillet 2008, publie, en page 23, une carte où figure les variantes du tracé de la ligne 5 devant assurer la desserte de la commune de Clapiers d'ici à cinq ans. Cliquer sur voir la carte.

 

- 25 septembre 2008 - Faire part de décès du projet de ligne 5. L'un des tracés envisagés devient une composante de la future ligne 4 (lire l'info du 26 septembre 2008 sur la ligne 4).

 

- 30 janvier 2009 - Tel le Christ, le projet de ligne 5 est ressuscité. Sur une page spéciale tramway consacrée à la folie des grandeurs du président à vie de l'agglomération de Montpellier, Georges Frêche, qui veut voir passer le réseau de tramways de 35 à 120 kilomètres d'ici à 2020, le quotidien Midi Libre, dans son édition du mardi 27 janvier 2009, précise que la ligne 5 relierait les parcs d'activité du quartier de Sablassou à Castelnau-le-Lez aux quartiers du Millénaire et d'Antigone situés sur la commune de Montpellier. Le coût de cette ligne de 5 km serait de 75 millions d'Euros hors taxe.  Il s'agit de la reprise d'une partie de l'esquisse de ligne 6 publiée par l'hebdomadaire de Montpellier la Gazette de Montpellier au mois d'octobre 2008 (lire l'info projet de ligne 6 du 4 octobre 2008) .

 

- 28 avril 2010 - A l'occasion d'une conférence de presse donnée le 12 avril 2010 par le président à vie de l'agglomération de Montpellier, Georges Frêche, fraichement réélu président à vie de la région Languedoc-Roussillon, le sujet de la ligne 5 a été abordé. Rien de plus par rapport à l'info du 30 janvier 2009 (lire l'info ci-dessus).

 

- 10 juillet 2010 - Aux termes de la conférence de presse tenue le 9 Juillet 2010, présidée par le président à vie mégagglo, Georges Frêche, la mention ligne 5 s'applique désormais à ce qui devait être la ligne 4 qui devrait relier les communes de Lavérune et Prades-le-Lez via Montpellier et Clapiers (lire les infos sur la ligne 4 mises en ligne entre le 22 février 2005 et le 28 avril 2010).

 

- 2 décembre 2010 - Dans son édition Montpellier et sa région, de ce jeudi 2 décembre 2010, jour où le nouveau président de l'agglomération, Jean-Pierre Moure, doit être officiellement nommé, le quotidien Midi-Libre égraine plusieurs infos relatives au réseau de tramways de Montpellier.

Parmi ces infos : au pied de l'observatoire à Montpellier, où d'importants travaux de réseaux sont actuellement en cours, on prévoit déjà les travaux de la ligne 5 (Lavérune - Prades-le-Lez) qui devrait finir la boucle de la Circulade (ligne 4) en reliant le boulevard du Jeu-de-Paume à la place Albert-1er. A moins que la réalisation de ce bouclage intervienne plus tôt (lire l'info ligne 4 du 28 novembre 2010).

 

- 8 janvier 2011 - En page 27 du numéro 279 du magazine de l'agglomération de Montpellier "Harmonie", Janvier 2011, sous le titre "Lavérune - Prades-le-Lez, c'est parti pour la 5ème ligne", il est écrit : "En 2017, 59.000 voyageurs, dont de nombreux étudiants, emprunteront chaque jour la ligne 5 du tramway. De Lavérune à Prades-le-Lez, en passant par Montpellier et Clapiers, ces 13km de voies desserviront 23 stations dans l'agglomération, dont 7 pôles d'échanges. Les premiers marchés seront lancés avant fin mars 2011.  Coût :  330 millions d'Euros.

 

- 9 février 2011 - Le gouvernement français a dévoilé, ce  mercredi 9 février 2011, les résultats de son second appel à projets pour les transports urbains durables. Pour la ligne 5, d'une longueur annoncée de 11,2 km et une mise en service prévisionnelle pour le 4ème trimestre 2016,  la Communauté d'agglomération de Montpellier peut espérer recevoir une subvention de  31.420.000 Euros à condition de présenter un calendrier démontrant le démarrage des travaux avant la fin de l'année 2013. Cette condition devrait être remplie avec la construction du tronçon entre la place Albert-1er et le boulevard du Jeu-de-Paume, qui permettra de boucler la ligne 4, dite "Circulade",  sur lequel circuleront également par la suite les rames de la ligne 5.

Source : Site  Econostrum.info en Méditerranée.

 

- 27 février 2011 - Afin de ne pas perdre le bénéfice de la subvention de 31.420.000 Euros promise par l'Etat si les travaux de construction de la ligne 5 démarrent avant la fin de l'année 2013 (lire l'info ci-dessus), le quotidien Midi Libre, dans son édition Montpellier et sa région de ce dimanche 26 février 2011, en page 3, nous apprend que l'agglomération de Montpellier cherche déjà un maître d'œuvre pour la ligne 5 (Clapiers-Ovalie) et ses extensions jusqu'à Prades-le-Lez d'un côté et Lavérune de l'autre.

 

- 13 mai 2011 - Les chantiers des lignes 3 et 4 ne sont pas encore achevés que la communauté d'agglomération de Montpellier (qui apparemment roule sur l'or (voir la future livrée de la ligne 4), note du webmestre) et les Transports de l'agglomération de Montpellier (TaM) lancent le mercredi 18 mai 2011 la concertation pour la future ligne 5. 

Le quotidien régional Midi Libre apportent les précisions ci-après, mises en ligne sur son site internet ce vendredi 13 mai 2011 : "Cette première phase de concertation, qui doit durer jusqu’à la mi-septembre 2011, permettra de prendre un premier avis sur la tracé. Huit points de concertation seront mis en place, répartis sur l’ensemble du parcours prévu. Une exposition publique et un registre pour recueillir les avis seront ainsi disponibles dans les mairies des communes traversées (Clapiers, Montferrier-sur-Lez, Montpellier, Lavérune, Prades le Lez et Saint-Jean-de-Védas) et au sein de deux Maisons d’Agglomération, celles de Prades le Lez et de Montpellier Centre.La ligne 5, de Lavérune à Prades le Lez, traversera les principaux pôles d’emplois et d’équipements, innervant les pôles universitaires et de recherche dans le cadre du plan Campus. Elle achèvera la ligne 4 entre le boulevard de l’Observatoire et la Place Albert 1er et désenclavera également plusieurs quartiers prioritaires. Mise en service prévue en 2017."

 

- 22 mai 2011 - En même temps que le lancement de la concertation de la future ligne 5, l'agglomération de Montpellier a ouvert un site dédié à cette ligne 5.

Info : L. Ferdinand

 

- 19 juillet 2011 - A la faveur d'un appel d'offre lancé par les Transports de l'agglomération de Montpellier (TaM), le 19 juillet 2011, pour l'achat de 5 totems à écrans tactiles pour la présentation au public de la ligne 5, il est indiqué que la mise en service de la ligne 5 est programmée pour mi 2017.

 

- 30 juillet 2011 - Alors que les travaux des futures lignes 3 et 4 "Circulade incomplète" sont loin d'être achevés (voir la photo ci-contre à droite prise le 31 juillet 2011 à Montpellier, boulevard de l'Observatoire), l'agglomération de Montpellier lance officiellement la ligne 5 du tramway à l'occasion du conseil d'agglomération réuni le jeudi 28 juillet 2011. Afin de ne pas laisser échapper la subvention de 31.420.000 Euros promise par l'Etat, les travaux de construction de la ligne 5 doivent impérativement commencer avant la fin de l'année 2013 (lire l'info du 27 février 2011).  Si la mise en service est programmée mi 2017, comme indiqué dans l'info du 19 juillet 2011 ci-dessus, les  habitants de l'agglomération de Montpellier qui seront impactés par le tracé, vont devoir prendre leur mal en patience pendant trois ans et demi au minimum. Les  commerçants du boulevard du Jeu-de-Paume vont être réjouis.

Source de l'annonce du lancement officiel de la ligne 5 : Midi Libre, édition Montpellier et sa région, page 8, du 30 juillet 2011.

Accès à la carte interactive sur le site dédié à la ligne 5 ouvert par Montpellier Agglomération

Boulevard de l'Observatoire à Montpellier. Photo : Edouard Paris le 31/07/2011

- 8 décembre 2011 - La première réunion publique (pour la forme, note du webmestre), sur le projet de la ligne 5, s'est déroulée à Clapiers, ce jeudi 8 décembre 2011, à 18h00, salle Jean-Louis Barrault. Le public est venu nombreux.  Robert Subra, vice-président  de l'agglomération de Montpellier, président des Transports de l'agglomération de Montpellier (TaM), a insisté sur le fait que les travaux de la ligne 5 doivent impérativement démarrer avant la fin de l'année 2013 afin de ne pas laisser échapper la subvention de 31.420.000 Euros promise par l'Etat français.

Info : Louis Ferdinand présent à la réunion.

 

- 14 janvier 2012 - La seconde réunion publique (pour la forme, note du webmestre), sur le projet de la ligne 5 s'est tenue à Prades-le-Lez, le jeudi 12 janvier 2012, à 18h00, dans une salle Jacques Brel bien remplie. Robert Subra, vice-président de l'agglomération de Montpellier, connait désormais son sujet sur le bout des doigts. Il a su tenir tête aux partisans d'une desserte de Prades-le-Lez à partir de Clapiers au moyen d'un Bus à Haut Niveau de Service (lire "Tramway entre Clapiers et Prades-le-Lez contre BHNS : vrai argumentaire ou coup de pub ?").

Info : Louis Ferdinand présent à la réunion.

Note du webmestre : avec la perte du triple A de la France le vendredi 13 janvier 2012, les collectivités locales devront sans aucun doute donner un coup de frein à leur politique effrénée d'investissements, hausse des taux d'intérêts oblige. Ainsi, la voilure de la ligne 5 pourrait être réduite et dans cette hypothèse c'est le tronçon Clapiers - Prades-le-Lez qui a une forte probabilité d'être sacrifié sur l'autel des économies.

 

- 20 janvier 2012 - La troisième réunion publique (pour la forme, note du webmestre), sur le projet de la ligne 5, a eu lieu à Montpellier, le jeudi 19 janvier 2012, à 18h00, salle Guillaume de Nogaret, Espace Pitot, Place du Professeur Mirouze. Il a été confirmé que les tramways passeront sous le pont reliant l'avenue Foch au jardins du Peyrou (voir la photo prise le 10 mars 2011). Les quais de la station, qui devrait être créée à cet endroit là, ne disposeront pas de mobilier à cause de l'environnement architectural des lieux. Toutefois, un ascenseur devrait être construit pour permettre aux personnes à mobilité réduite d'accéder depuis la rue Foch à la future station et vice versa.

Info : Louis Ferdinand présent à la réunion.

 

- 27 janvier 2012 - La quatrième réunion publique (pour la forme, note du webmestre), sur le projet de la ligne 5, a eu lieu à Montpellier, le jeudi 26 janvier 2012, à 18h00, palais des sports René Bougnol, avenue du Val de Montferrand. La moitié des chaises est restée vide. Rien de particulier à retenir de cette réunion soporifique.

Info : Louis Ferdinand présent à la réunion.

 

- 12 février 2012 - Les cinquième et sixième réunions publiques (pour la forme, note du webmestre), sur le projet de la ligne 5, se sont respectivement tenues le jeudi 2 février 2012 à 18h00 à Montpellier, maison pour tous Colucci, 205 rue de Cheng du, et le mardi 7 février 2012 à 18h00 à Lavérune, salle polyvalente du château des Evêques, avenue du Château.

La suite sur le site http://tramwaydemontpellier.net

 

Les différentes propositions du tracé de la ligne 4 devenue 5

 

Le site spécial ligne 5 de Montpellier Agglomération et sa carte interactive

 

PROJET DE LIGNE 6  mort-né puis ressuscité le 9 Juillet 2010

- 4 octobre 2008 - Dans la rubrique, il voit des tramways partout, l'hebdomadaire La Gazette de Montpellier, n°1059, du jeudi 2 au mercredi 8 octobre 2008, publie en avant-première le tracé d'une ligne 6 reliant la ville de Castries à la zone commerciale et ludique d'Odysseum à Montpellier. Un tracé sorti tout droit de l'imagination délirante du président de l'agglomération de Montpellier, Georges Frêche. Cliquer sur voir le document.

- 13 janvier 2009 - Le site internet du quotidien Midi Libre met en ligne la carte du futur réseau de tramways défini par une commission ad hoc présidée par Georges Frêche, président à vie de l'agglomération de Montpellier. La ligne 6 dont faisait mention la Gazette de Montpellier dans son n°1059 du jeudi 2 au mercredi 8 octobre 2008 (lire l'info ci-dessus), n'y apparaît même pas.

- 10 juillet 2010 - Aux termes de la conférence de presse tenue le 9 Juillet 2010, présidée par le président à vie mégagglo, Georges Frêche, la mention ligne 6 s'applique désormais à ce qui devait être la ligne 5 qui devrait relier les parcs d'activité du quartier de Sablassou à Castelnau-le-Lez aux quartiers du Millénaire et d'Antigone situés sur la commune de Montpellier (lire les infos sur la ligne 5 mises en ligne entre le 27 juin 2008 et le 28 avril 2010).

 

Lignes 3, 4 ,5 et 6

Infos lignes 3, 4, 5 et 6

Tracé ligne 3 Plan réseau site TaM

Page d'accueil

Ligne 1

Ligne 2

Infos réseau